Ingersheim Municipales Une femme pour poursuivre

Publié dans le panorama le Vendredi 14 février 2020 à 06:40:42

© L'alsace, Vendredi le 14 Février 2020
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Ingersheim Municipales Une femme pour poursuivre
 

 
Denise Stoeckle (au centre, veste jaune) mène une liste qui comporte 19 élus sortants.  Photo DNA /Jean-Luc SYREN
En remontant jusqu'au XVIe siècle, il n'y a pas trace d'une femme à la tête de la commune d'Ingersheim. Denise Stoeckle se lance le défi de changer l'histoire, avec la certitude qu'en 2020, « être une femme est plutôt un atout. » Élue pour la première fois en 2008, elle est, depuis 2014, adjointe en charge de l'environnement. Elle a notamment mené la réfection de six chemins ruraux et a pris en main l'équipe technique. Âgée de 64 ans, elle est désormais retraitée après avoir occupé deux emplois, d'abord fonctionnaire administrative à l'hôpital Pasteur durant 18 ans, puis viticultrice. « Je suis 100 % disponible », précise-t-elle.

Sa liste, Engagés pour l'avenir, compte 19 sortants sur les 23 de la majorité actuelle (4 sièges étant occupés par une liste d'opposition). Même l'adjoint aux finances, Jean-Marc Bettinger, élu depuis 1995, a su se laisser convaincre de repartir après avoir annoncé qu'il raccrochait. La liste, qui se veut apolitique, accueille huit nouveaux, dont 5 trentenaires. La candidate envisage déjà de ne nommer que six adjoints au lieu de sept et de donner des délégations à trois conseillers municipaux, « pour ouvrir les responsabilités à d'autres élus, tout en restant dans l'enveloppe actuelle », précise-t-elle.

Le gros projet de la liste est la réalisation d'une salle multi-activité pour répondre à une demande très forte. Une volonté qui se heurte à un gros problème, le manque de terrain. « Nous avons une petite idée, mais il faut étudier la faisabilité », indique Denise Stoeckle.

L'équipe mènera à bien deux chantiers qui ont déjà été adoptés en conseil municipal : la création d'un local pour les archives dans les anciens ateliers municipaux et la réfection de la façade de l'école du Centre. Un nouveau chantier pourrait s'ajouter : celui de l'aménagement de la place de la Mairie. « Il n'est pas question de toucher aux stationnements, mais de réagencer la place », souligne Denise Stoeckle.

En matière de développement durable, l'équipe a déjà des idées comme de poursuivre la modernisation de l'éclairage public, l'équipement de bâtiments municipaux avec des panneaux photovoltaïques, la plantation de végétaux, la mise en valeur des ruisseaux. « On vise le label commune nature. »

Enfin, en matière de culture, la liste de Denise Stoeckle, souhaite proposer une offre aux jeunes. « Il faut qu'on trouve des idées. »
Valérie FREUND