Mulhouse Ultimes piques et... petits cadeaux

Publié dans le panorama le Vendredi 14 février 2020 à 06:04:43

© L'alsace, Vendredi le 14 Février 2020
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Mulhouse Ultimes piques et... petits cadeaux
 

 
Jean-Marie Bockel siégeait pour la dernière fois, ce jeudi 13 février, au sein du conseil municipal de Mulhouse. Photo L'Alsace /François Torell
Les hasards du calendrier sont parfois espiègles : ainsi cette ultime séance publique de la mandature municipale s'est-elle tenue à... 24 heures de la Saint-Valentin. Aucun mot doux au fil des échanges, mais tout de même une marque d'estime collective à l'endroit de Jean-Marie Bockel, lequel siège ce jeudi 13 février pour la dernière fois au conseil municipal, puisqu'il ne figure sur aucune des listes municipales en lice au scrutin de mars.
Hommage collectif

« Il serait peine perdue de vouloir s'essayer à relater tout votre parcours politique, déclare Michèle Lutz, maire, en se tournant vers l'intéressé. Le bilan des réalisations qui sont les vôtres ici, dans votre ville. Aussi, cher Jean-Marie, je voudrais simplement vous dire, au nom de mes collègues, et plus largement au nom des Mulhousiens : merci ! »

Passé ce moment d'unanimité (et les applaudissements debout adressés à l'ancien maire, visiblement ému), le scrutin municipal du mois prochain s'invite brièvement dans les débats. Son ancienne collègue Lara Million venant de déplorer la baisse des subventions allouées au fil des ans aux associations de commerçants (« elles ne sont pas soutenues par la Ville à la hauteur de leur engagement ! »), l'adjoint Alain Couchot réplique aussitôt : « Mme Million, vous avez vraiment le goût du paradoxe ! Vous fustigez un bilan municipal dont vous êtes largement comptable, pour y avoir pris part durant cinq ans et demi ! » Ainsi, encore, de l'ancien adjoint Denis Rambaud (soutien déclaré de cette même Lara Million), à l'encontre de l'ancien maire Jean Rottner : « Vous êtes fantastique ! Vous n'arrêtez pas de dire " On va faire, on va faire, on va faire ", mais qu'attendez-vous donc ? Vous êtes aux affaires... »

La séance va-t-elle tourner au vinaigre ? Non pas. Les escarmouches n'iront guère plus loin... D'autant que l'ordre du jour, maigrichon, est déjà épuisé au bout d'un peu moins de deux heures de séance. Comme de juste, le dernier mot de la mandature revient au maire Michèle Lutz : « La Ville a le plaisir, pour cette dernière séance, d'offrir à chacun de vous un pot de miel, récolté sur les toits de DMC. » Reste désormais à savoir qui fera le sien, de miel, lors des élections municipales des 15 et 22 mars.
E.D.