Zimmersheim La polyvalence indispensable dans une petite commune

Publié dans le panorama le Mardi 14 janvier 2020 à 06:17:49

© L'alsace, Mardi le 14 Janvier 2020
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Zimmersheim  La polyvalence indispensable dans une petite commune
 

 
Professeur de piano, jazzman, concertiste et compositeur, Luc Marin a accompagné en musique les voeux de Zimmersheim. Photo L'Alsace
C'est sans chichi (ni démonstration, ni concert d'envergure, ni vidéo...) mais avec une demi-heure de retard sur l'horaire prévu que Philippe Sturchler, le maire de Zimmersheim, est monté sur la tribune de la salle polyvalente pour s'exprimer, samedi matin. « Au bout de six années de mandat, vous avez déjà pu le constater, le discours des voeux n'est pas mon exercice favori », a-t-il confessé dès les salutations terminées. Et d'ajouter devant l'assistance composée des forces vives de la commune, des deux anciens maires et d'autres administrés, qu'il va « bien sûr [s']y plier de bonne grâce pour respecter la tradition ».

À Zimmersheim, « nous avons voulu conserver ce moment de convivialité car plus que jamais le lien social doit rester un élément fort pour nous permettre d'affronter les nécessaires évolutions de notre société », a justifié le maire.
Réalisations passées

Ses propos sont restés à un niveau communal car « chacun doit rester à sa place et chacun doit faire son travail », a-t-il estimé. Philippe Sturchler a néanmoins salué la collaboration entretenue avec les autres instances que sont M2A (Mulhouse Alsace agglomération) et le conseil départemental « pour l'indispensable aide qu'ils nous apportent ».

Les principales réalisations de l'année passée (l'aménagement du centre-bourg, la réfection de quelques rues, le traitement antifongique sur la charpente de l'église, des travaux d'accessibilité et de maintenance ainsi que le passage à l'éclairage led dans l'ensemble de la commune) ont été rapidement rappelées.

Le maire a ensuite remercié l'équipe municipale pour son investissement en précisant que « dans une petite commune, il faut savoir faire beaucoup de choses ». Les qualités de ses onze colistiers et des trois membres de l'opposition ont été passées en revue. De la reconnaissance a aussi été témoignée au personnel communal pour son engagement.

Puis, les associations locales ont été mises individuellement à l'honneur. « Lors d'une des dernières réunions inter-associations, sur proposition du président d'Agir pour le Pérou, il a été convenu d'organiser une manifestation impliquant toutes les associations », a ensuite dévoilé le maire.
Appel aux bénévoles

Le rendez-vous pourrait prendre la forme d'une exposition thématique suivie d'une marche gourmande. Un appel a été lancé aux personnes qui souhaiteraient s'investir bénévolement dans l'une des associations du village. « Elles en ont toutes besoin », a précisé l'élu.

La candidature de Philippe Sturchler aux prochaines municipales n'était jusqu'à présent pas officialisée. Tous les doutes ont été levés lorsqu'il a subrepticement glissé : « Avec un grand nombre de mes colistiers, nous tenterons de poursuivre notre contribution à la vie municipale de notre village. »

Lors du verre de l'amitié, le pianiste et jazzman Luc Marin a offert de belles notes en fond sonore.
Justine NALOUEI