Mulhouse Des voeux et une soirée très Carré

Publié dans le panorama le Mardi 14 janvier 2020 à 06:03:59

© L'alsace, Mardi le 14 Janvier 2020
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Mulhouse  Des voeux et une soirée très Carré
 

 
Cette soirée a débuté par le coup de théâtre d'un duo d'acteurs qui, en bons scientifiques, ont détaillé devant les invités la genèse de la création du Carré des associations. Photo L'Alsace /J.-M.V.
Le hasard du calendrier faisant bien les choses, on a fait coup double, jeudi soir, avec la célébration du cinquième anniversaire de la naissance du Carré des associations et la cérémonie des voeux aux associations mulhousiennes. Heureusement que l'ensemble des présidents, dirigeants, animateurs et membres bénévoles qui oeuvrent au quotidien dans les quelque 900 associations mulhousiennes n'avaient pas toutes et tous répondu à l'invitation, car il aurait manqué de la place pour les accueillir.

Cette soirée très courue a commencé par un coup de théâtre proposé avec humour par le duo d'acteurs du Théâtre d'Ochisor, Renato et Marie-Christine. Ces derniers, en tenue d'explorateurs scientifiques, ont présenté devant un public - parfois très bavard et indiscipliné - la genèse de la création d'une maison des associations qui est, comme le soulignait dans son bref discours Michèle Lutz, maire de Mulhouse, « un bel exemple de la richesse du tissu associatif ».

Un lieu, renchérissait plus tard l'adjointe au maire Cécile Sornin, « véritable marque de fabrique et d'interactions qui a su devenir un carrefour incontournable en multipliant les espaces et les offres de services ».
Tisseurs de lienset de rêves

Car le Carré, c'est toute une histoire et le phare d'un maillage tissé par plus de 900 associations qui placent Mulhouse dans le peloton de tête des villes en comptant le plus. Ces associations trouvent, depuis 2014 au Carré, « un lieu de convivialité ouvert aux rencontres et aux échanges, qui rassemble et ressemble aux associations, une plate-forme de ressources et de services pour promouvoir et développer les activités associatives et un accompagnement de ces dernières dans les projets qui participent à la construction et à l'animation de Mulhouse ».

Comme le concluait Michèle Lutz, « cet équipement marque le soutien et l'engagement de la Ville auprès des associations, forces vives du territoire, créant liens et cohésion sociale ».

Après ce bel hommage à ces « tisseurs de liens et de rêves qui font vivre ce lieu magique », l'heure était venue de partager la galette des Rois. On remarquait que, dans cet espace citoyen, les heureux possesseurs de la fève évitaient de porter trop ostensiblement la couronne sur leur tête.
Jean-Marie VALDER