Fessenheim Vers l'acquisition de la Cité Koechlin

Publié dans le panorama le Jeudi 10 octobre 2019 à 05:50:42

© L'alsace, Jeudi le 10 Octobre 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Fessenheim Vers l'acquisition de la Cité Koechlin
 

 
Le chantier du futur pôle culturel de Fessenheim a débuté du côté de l'ancienne CAC. Photo L'Alsace /Christian WERTHE
La séance du conseil municipal de Fessenheim, mardi soir, a débuté par un temps de recueillement en mémoire de l'ancien président de la République Jacques Chirac, des quatre policiers tués lors de l'attentat de la préfecture de police à Paris, et de la disparition de l'ancien adjoint au maire Marcel Brender.
Importants travaux de voirie

L'attribution des marchés de travaux de voiries pour le programme 2019 a été évoquée. Le maire, Claude Brender, a informé les élus que ceux de VRD ont été confiés à l'entreprise Cola Est pour un montant de 527 596,33 EUR, ceux des réseaux secs à ETPE pour 108 438,61 EUR, et le mobilier de jeux à la société Husson pour 54 218,88 EUR.

La commune désireuse d'acquérir la Cité Koechlin, anciennement propriété d'EDF et vendue depuis à des organismes fonciers et financiers, avait délibéré le 12 mars dernier sur la possibilité pour l'Établissement public foncier d'Alsace (EPF) de porter ce projet d'acquisition et de redynamisation de la Cité Koechlin comprenant six bâtiments et sept hectares de terrains avec mandat de la commune qui en deviendra propriétaire à l'issue de cinq exercices.
18 logements et leurs annexes

Le conseil d'administration de l'EPF d'Alsace a autorisé l'achat de ces biens, et le conseil municipal a approuvé les dispositions du bail civil à signer entre l'EPF Alsace et EDF avec une échéance au 31 décembre 2024. L'acte concerne18 logements et leurs annexes correspondantes (garage, cave et cabanon de jardin).

Les élus ont demandé à EPF d'Alsace de désigner un gestionnaire de ce parc immobilier, pour la gestion courante des biens, ainsi que la gestion locative commerciale. Le conseil a approuvé les dispositions de la convention temporaire de mise à disposition des biens, et a permis à l'EPF d'Alsace de signer les baux ou convention d'occupation précaire, après accord de la commune, avec les nouveaux preneurs de logements libérés de l'occupation d'EDF. À l'échéance de la convention de portage par l'EPF d'Alsace, la commune deviendra propriétaire des biens et bâilleuses des logements concernés par cette acquisition. Une opération d'1,3 million d'euros sur cinq ans.
Les autres points

? Complexe associatif et culturel.- Le chantier du Complexe associatif et culturel (CAC) avance. Mardi soir, les élus devaient approuver le plan de financement de la tranche 3 pour l'exercice 2020 et le déblocage des fonds de concours 2019 auprès de la Communauté de communes du Pays Rhin-Brisach (CCPRB) pour les trois tranches du projet. Le montant prévisionnel des travaux s'élève à 2 571 070 EUR HT, pour une superficie totale de 1525m2. La tranche 3 est estimée à hauteur de 758 400 EUR HT. La totalité des aides publiques connues, toujours pour cette tranche, est de 215 087 EUR HT dont 151 680 EUR HT de l'État dans le cadre du contrat de ruralité, le solde de 50 000 EUR HT de ce contrat par le Département, et 13 407 EUR HT de fonds de concours venant de la CCPRB. L'autofinancement de la commune s'élève à 543 301 EUR HT.

? Subvention.- Sur proposition de Claude Brender, le conseil municipal a décidé d'accorder une subvention pour les sorties scolaires à hauteur de 6 000 EUR. Dans le cadre des échanges scolaires avec une école de la Martinique, il semble que le projet soit toujours en discussion, aucune école de la ville de Schoelcher n'est vraiment disposée à se déplacer, et du côté de l'école Arc-en-Ciel se pose un problème d'effectif au niveua de la classe qui pourrait participer à cet échange. « Nous sommes peut-être arrivés au bout d'un cycle, après plusieurs années d'échanges scolaires » a remarqué le maire.

? Pass Musées.- Ce point, présenté par l'adjointe Marie-Jeanne Kieffer, concerne l'adhésion de la commune à l'association Museums-pass-Musées qui produit le premier passeport tri national en Europe pour l'Allemagne, la Suisse et la France. Ce pass pourra profiter à l'Espace muséographique Victor Schoelcher pour une communication à grande échelle. L'adhésion est de 500 EUR et la cotisation annuelle de 200 EUR pour 2019. Les élus ont donné une suite favorable à cette adhésion.
Christian WERTHE