Lara Million candidate en marche : réaction de LR

Publié dans le panorama le Jeudi 10 octobre 2019 à 05:46:35

© L'alsace, Jeudi le 10 Octobre 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Lara Million candidate en marche : réaction de LR
 

 
Les Républicains (LR) de la 5e circonscription réagissent à la décision de La République en marche (LaREM) de soutenir la candidature de Lara Million dans le cadre des élections municipales 2020 de Mulhouse : « Cette décision intervient quelques semaines après que le groupe majoritaire En avant Mulhouse ! intègre quatre nouveaux élus, anciennement dans l'opposition. Elle intervient aussi quelques jours après l'appel au rassemblement autour de l'équipe sortante de la part des élus Modem (Emmanuelle Suarez, Christophe Steger et Philippe d'Orelli), soutenus dans leur démarche par leur collègue Anne-Catherine Goetz. En refusant l'appel qui a été lancé par les élus du Modem, LaREM apparaît comme politiquement isolée, face à une équipe municipale sortante soudée et plurielle.

Le choix du soutien à Lara Million pose quant à lui un grand nombre de questions fondamentales. Comment Lara Million peut-elle sincèrement représenter une alternative crédible face à une équipe municipale dont elle est issue ? Face à une équipe qu'elle annonce quitter six mois avant le jour des élections, à peine le soutien LaREM obtenu ? Face à une équipe qui tient l'un après l'autre ses engagements de campagne et dont Lara Million a voté 99,9 % des décisions en conseil municipal ? Le mystère reste entier.

Lara Million se dit aujourd'hui "fière de représenter la majorité présidentielle". Pour rappel, cette dernière affichait sur les réseaux sociaux cette même fierté d'avoir refusé les propositions d'En marche lors des législatives de 2017 [...]. Nous prenons acte et notons un soudain virage à 180 degrés dans ses convictions politiques.

Il ne fait aucun doute que les Mulhousiens sont plus que lassés des retournements de veste à répétition de leurs politiques, au gré des opportunités de carrière. Nous nous en remettons donc au discernement des électeurs qui, sans nul doute, apportera tous les éclaircissements nécessaires en mars 2020. »