Lubrizol : début de l'enquête, 130 plaintes

Publié dans le panorama le Mercredi 09 octobre 2019 à 06:31:13

© L'alsace, Mercredi le 09 Octobre 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Lubrizol : début de l'enquête, 130 plaintes
 

 
 
Quelles sont les causes et l'origine de l'incendie de l'usine Lubrizol ? Les investigations ont débuté sur le site mardi à Rouen, tandis que 130 plaintes ont déjà été déposées par des habitants, entreprises ou communes touchés par les conséquences de cette catastrophe. « La persistance de points chauds sur les sites concernés ne permettait pas jusqu'à présent de procéder aux constatations sur le terrain », a expliqué dans un communiqué Rémy Heitz, le procureur de la République de Paris, dont le pôle Santé publique a repris les investigations en raison notamment de leur complexité et de l'ampleur du sinistre.

Les constatations sur le site seront réalisées par 13 enquêteurs de la gendarmerie nationale (dont six experts incendie). Des policiers de l'Oclaesp (Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique) et de la police judiciaire seront aussi présents en soutien. « Ces opérations dureront plusieurs jours », a précisé le procureur.
5 253 tonnes de produits chimiques

Jeudi 26 septembre, un gigantesque incendie a détruit chez Lubrizol, une entreprise de produits chimiques classée Seveso seuil haut, 5 253 tonnes de produits chimiques. L'incendie a aussi touché trois entrepôts de son voisin Normandie Logistique qui stockait plus de 9 000 tonnes de produits sur son site. Mais on ne sait pas encore quels produits ont brûlé, ni leur quantité.

La société Lubrizol, qui se base sur « la vidéosurveillance et des témoins oculaires », a affirmé la semaine dernière que l'incendie avait vraisemblablement commencé à l'extérieur de son site. Elle s'est néanmoins engagée vendredi à participer à la réparation des conséquences de l'incendie.