Trois Frontières Kappelen Le village embellit encore

Publié dans le panorama le Mercredi 09 octobre 2019 à 06:02:23

© L'alsace, Mercredi le 09 Octobre 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Trois Frontières Kappelen Le village embellit encore
 

 
« C'est trop bien ici ! », s'exclament avec bonheur les petits écoliers de Kappelen... Photos DNA /P.M.
« C'était la toute dernière rue non encore aménagée », souligne avec le sourire, ce vendredi matin, lors d'une visite sur les lieux, Gérard Burget, le maire de Kappelen. L'élu de ce petit village coquet et propret, où « il fait bon vivre », dit-il, se réjouit de « la belle qualité des travaux ». Mieux encore. C'est avec fierté qu'il glisse que deux riverains y ont « remarquablement contribué, en nous cédant du terrain à l'euro symbolique... »
Rue des Acacias toute neuve

Une nouvelle conduite d'eau potable (diamètre 125 au lieu de 100). Des travaux d'assainissement : branchements d'écoulement des eaux usées et pluviales ; remise à neuf des branchements de tous les particuliers. Enfouissement, ensuite, des lignes téléphoniques et de l'éclairage public. Et, au final, pose de dallage et d'un nouveau revêtement. Tout ceci, après l'agrandissement de l'entrée de la rue et l'élargissement du trottoir le long de la rue du Rhin, porté à 1,40 m, « afin de répondre aux normes de conformité ».
Aire de jeux au top pour les enfants

D'un large sourire, Gérard Burget pointe la fontaine installée à l'entrée de cette rue des Acacias : « Elle date de 1856. Et sera beaucoup plus en valeur ici, qu'avant, dans la cour de la salle communale ! » Sans eau actuellement, car « branchée sur un puits à sec en ce moment », elle peut cependant fonctionner « sur le réseau ».

L'entrée de la rue a été remodelée pour un gain de sécurité, et ce, se félicite Gérard Burget, « grâce à la générosité de deux riverains, Patrick Casagrande et Jean-Jacques Gasser, qui ont cédé du terrain gratuitement ». Le sens du collectif n'est pas un vain mot à Kappelen !

La cloche sonne l'heure de la récré. Il est 10 h en cette matinée lorsque les écoliers arrivent en courant et, aussitôt, prennent l'aire de jeux d'assaut. Balançoire sur ressort, toboggan, cordages, échelle à grimper... C'est peu dire le succès que rencontre la nouvelle structure !

Aménagé dans un coin de verdure idyllique, l'espace comporte également des bancs, une aire de pique-nique et une table de ping-pong pour les plus grands. Le terrain a été façonné en pente douce, « inférieure à 6 % », afin de répondre aux normes PMR (personnes à mobilité réduite).

Les travaux ont été réalisés par l'entreprise L'Art Eau Jardin. Les lieux sont ouverts au public en dehors des heures scolaires.

Il fait assurément « bon vivre à Kappelen » et nul ne s'étonnera d'entendre les petits écoliers, à l'instar de leur maire, s'exclamer : « C'est trop bien ici ».
Paul MUNCH