Les Français plébiscitent leur maire

Publié dans le panorama le Mercredi 09 octobre 2019 à 05:51:17

© Dna, Mercredi le 09 Octobre 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Territoires Collectivités
Les Français plébiscitent leur maire
À cinq mois du scrutin municipal, l'observatoire Odoxa-CGI sur « La voix des territoires » pour la presse en région confirme que le maire reste l'élu le plus populaire pour les Français. Ils lui demandent d'oeuvrer avant tout pour améliorer la sécurité et l'environnement dans la commune.
 

 
au moment où le Sénat examine la loi « engagement et proximité » qui doit renforcer la place des communes, l'enquête publiée ce jour met en évidence la place fondamentale du maire.
Le maire,élu le plus populaire

Le maire obtient 63 % d'opinion favorable. C'est beaucoup plus que tous les autres élus locaux notamment le président de région (38 %), le député ou le président du département (35 %). Le sénateur, qui pourtant représente les territoires est moins coté (25 %).

Le maire est donc le plus connu, le plus apprécié des élus mais cette affection est à nuancer car elle s'effondre à mesure que le nombre d'habitants de la commune augmente.

Au moins 6 Français sur 10 trouvent leur maire compétent (67 %), honnête (67 %), dynamique (64 %), solide, ayant de l'autorité (61 %) et proche des préoccupations des habitants (60 %). C'est une moyenne : les Français qui résident dans les zones rurales attribuent systématiquement 6 à 8 points de plus que les autres. Géographiquement, c'est dans le Grand Est que les administrés sont le plus fier du maire (70° % de bonnes opinions) et en Ile-de-France et Normandie qu'il est le moins plébiscité (60 %).
Priorité à la sécurité et à l'environnement

La sécurité est la thématique que les Français veulent voir parmi les priorités dans la gestion de leur commune : 46 % pour la moyenne des Français. L'environnement arrive en seconde position avec 36 % (avec une pointe à 43 % en Bourgogne France Comté).

Les sondés les plus jeunes placent néanmoins l'environnement en tête de leurs préoccupations.
Utilisation de l'argent public : peut mieux faire

Quelque 59 % des Français sont satisfaits de l'utilisation de l'argent public dans leur commune. Il existe un fossé entre les grandes et les petites villes : les habitants des petites communes (65 %) sont plus confiants que ceux des métropoles (50 % pour les villes de plus de 100 000 habitants).

Le fossé est béant entre les banlieues aisées (70 % des contribuables sont satisfaits de l'utilisation de l'argent public) et ceux des banlieues défavorisées où le pourcentage tombe à 39 %. À noter que les habitants du Grand Est sont les plus convaincus (63 %), loin devant les habitants de Bourgogne Franche-Comté (56 %).
On reprend les mêmes ?

L'attachement au maire se mesure à l'envie de le voir garder son fauteuil : 41 % des Français ne savent pas encore pour qui ils voteront les 15 et 22 mars 2020, 31 % revoteront pour leur maire ou le candidat qu'il désignera. Cette certitude monte à 38 % chez les plus de 65 ans et chez les plus aisés (plus de 3 500 euros par mois). Dans le Grand Est 37 % des personnes interrogées veulent voir leur maire garder son écharpe.
(1) Sondage Odoxa réalisé avec CGI pour la presse en région, France Info et France Bleu. Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 3 005 Français interrogés par Internet du 24 au 30 septembre 2019.

(1) Sondage Odoxa réalisé avec CGI pour la presse en région, France Info et France Bleu. Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 3 005 Français interrogés par Internet du 24 au 30 septembre 2019.