Forte du soutien de LaREM,Lara Million entend rassembler

Publié dans le panorama le Mercredi 09 octobre 2019 à 05:43:22

© L'alsace, Mercredi le 09 Octobre 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Forte du soutien de LaREM,Lara Million entend rassembler
 

 
Lara Million a annoncé ce mardi son départ de la majorité municipale de Mulhouse. Photo L'Alsace /Jean-François FREY
Ce mardi matin, la voix de Lara Million trahit autant une courte nuit de sommeil qu'une joie profonde : « Tout reste à faire, mais je suis vraiment très honorée du soutien officiel de La République en marche (LaREM). Celui-ci m'oblige et il constitue la première étape du projet de rassemblement que j'entends porter en mars prochain, au service des Mulhousiens. »
« Je suis fière de représenter la majorité présidentielle »

Le suspense, de fait, a pris fin tard, lundi soir, avec un communiqué de presse de LaREM (cf. nos éditions d'hier).

Un mois après avoir été auditionnée par la commission nationale d'investiture du mouvement présidentiel dans l'espoir d'en obtenir le soutien officiel, Lara Million a été préférée aux deux autres candidats en lice, Fatima Jenn et Frédéric Marquet (lire en encadré).

« Je suis fière de représenter la majorité présidentielle dans le scrutin qui s'annonce, assure la candidate. Pour autant, je n'appartiens à aucun parti [Lara Million a quitté Les Républicains (LR) depuis peu, ce en quoi ses adversaires voient la preuve de son opportunisme]. Je veux fédérer, rassembler les compétences, les énergies et les sensibilités politiques différentes, pourvu qu'elles soient républicaines. Plusieurs personnes m'ont déjà contactée en ce sens et toutes celles qui le veulent peuvent en faire autant via l'adresse électronique lara.million2020@gmail.com. »
« Jean Rottner a fait le choix du Grand Est, il faut aujourd'hui qu'il l'assume »

Si l'intéressée se refuse à déjà dévoiler des noms de colistiers, il est (quasiment) de notoriété publique qu'elle s'est beaucoup rapprochée de l'ancien adjoint Denis Rambaud (LaREM), de l'élue d'opposition Cléo Schweitzer (PS) ou encore de la sénatrice du Haut-Rhin (LaREM) Patricia Schillinger. « La priorité, insiste cependant la candidate, est d'affiner notre projet pour Mulhouse et de mener à ce propos une concertation sur le terrain. »

Pour l'heure, Lara Million assure être « en total accord avec l'analyse de Jean-Marie Bockel, dont l'expérience politique n'est plus à prouver » [cf. l'interview de ce dernier dans L'Alsace du 29 septembre] : « Jean-Marie a raison, l'état des relations entre la Ville et Mulhouse Alsace agglomération (M2A) est inquiétant. Cette situation n'est pas tenable, il faut absolument que les deux collectivités travaillent en synergie, l'avenir des Mulhousiens en dépend. La gouvernance actuelle de Michèle Lutz et de son cabinet est chaotique et sclérosée. Quant à Jean Rottner, puisqu'il a fait en cours de mandat le choix de la Région Grand Est, il doit aujourd'hui l'assumer. »

Après pareille charge, sans surprise, Lara Million indique encore qu'elle quitte dès ce jour le groupe majoritaire. Puis elle conclut : « Jusqu'au bout, j'aurai essayé d'apporter ma contribution à l'actuelle majorité municipale, mais à aucun moment, depuis deux ans qu'elle est maire, Michèle Lutz n'a songé à me solliciter pour parler des dossiers mulhousiens, alors même que je suis vice-présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, déléguée aux finances. »
Emmanuel DELAHAYE