Les retraités dans la rue

Publié dans le panorama le Mercredi 09 octobre 2019 à 05:43:16

© Dna, Mercredi le 09 Octobre 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

social  À Strasbourg et à Colmar
Les retraités dans la rue
 

 
À Strasbourg, la manifestation organisée par l'intersyndicale des retraités du Bas-Rhin a rassemblé 130 personnes.
Dans le cadre d'une journée d'action nationale - la septième depuis l'élection présidentielle de mai 2017 - des retraités ont manifesté, hier en Alsace, pour exiger la revalorisation de toutes les pensions de retraite et pour s'opposer au projet gouvernemental de système de retraite universel à points.

À Strasbourg, 130 personnes ont répondu à l'appel lancé par l'intersyndicale bas-rhinoise CGT-CGC-FGRFP-FO-FSU-Solidaires. Regroupées en début d'après-midi sur la place Kléber, elles ont écouté l'intervention de Serge Bloch, secrétaire général du syndicat des retraités de la CGT 67 et porte-parole de l'intersyndicale. « Le projet Macron-Delevoye de mettre en place la retraite par points est une escroquerie monumentale [...] Ils veulent détruire une immense conquête sociale, la retraite par répartition basée sur la solidarité intergénérationnelle, et cela afin de pouvoir mettre en place un système par capitalisation qui fera perdre à tout le monde entre 20 et 25 % », a-t-il déclaré avant de préciser « que le niveau de pension a baissé dans tous les pays ayant adopté un système à points, parmi lesquels la Suède, le Danemark et l'Allemagne ».

Les manifestants ont défilé une petite demi-heure dans les rues du centre-ville. Sur le parcours, ils ont scandé plusieurs slogans comme « Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, les femmes dans le précaire, de cette société-là on n'en veut pas, on la combat ! » ou encore « Des sous pour nos retraites et nos salaires, pas pour les actionnaires et pas pour la guerre ! »

À Colmar, en fin de matinée, ce sont 80 personnes qui ont affiché des revendications similaires lors du rassemblement organisé par l'intersyndicale haut-rhinoise sur le parvis de l'hôtel du département.