Innovations à l'UHA

Publié dans le panorama le Jeudi 05 septembre 2019 à 06:19:01

© Dna, Jeudi le 05 Septembre 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Enseignement supérieur  Mulhouse et Colmar
Innovations à l'UHA
Les effectifs augmentent encore à l'université de Haute-Alsace qui, entre autres innovations pédagogiques, ouvre une licence Staps déjà très demandée.
 

 
L'accueil des personnels, mardi, notamment par l'équipe du Learning center qui existe déjà même si elle n'a toujours pas son propre bâtiment.
Sur les cinq campus de l'université de Haute-Alsace (UHA) la rentrée a commencé lundi et se poursuivra la semaine prochaine. Près de 10 400 étudiants sont attendus, soit une nouvelle hausse de 5% des inscrits, dont 59 % de la région.

Parmi eux, 80 suivent la nouvelle licence Staps, une filière qui a fait le plein. Après une première année généraliste, elle sera axée sur les activités physiques adaptées, sans concurrencer celle de Strasbourg.

Par ailleurs l'offre de cursus en vigne et vin est renforcée avec l'ouverture d'un parcours Viticulture et environnement en master, en lien avec l'université de Reims.

Le développement de l'apprentissage, qui concerne déjà 11 % des étudiants, devrait se poursuivre avec la loi Avenir professionnel.

Autre nouveauté, la signature par les étudiants d'un contrat pédagogique de réussite, prévu par la loi ORE, permettant d'adapter les parcours aux profils, projets ou contraintes de chacun.
50% de réussite en Staps

La filière Staps, par exemple, mise sur un taux de réussite supérieur à 50% (30% en moyenne) grâce à une organisation en groupes de 14 et à une pédagogie innovante.

En la matière, l'université de Haute-Alsace s'appuie notamment sur son projet Elan (Éveil à la liberté et à l'autonomie dans un monde numérique) qui transforme les cursus d'enseignement. Elle a aussi été récompensée pour sa filière 4.0 par le prix Passion engagement pédagogique dans le supérieur (Peps), se réjouit la présidente Christine Gangloff-Ziegler, qui entame la dernière année de son second mandat.

L'UHA, qui accueille chaque année 18 % d'étudiants étrangers de 94 nationalités, est de celles qui n'ont pas appliqué la hausse des frais d'inscription pour les Extra-Européens, le temps de « réfléchir à de nouveaux services » à leur apporter pour la rentrée 2021.
C. C.