trois-epis La journée des adorateurs ce dimanche : Une nouvelle direction, très internationale

Publié dans le panorama le Jeudi 05 septembre 2019 à 06:13:06

© Dna, Jeudi le 05 Septembre 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

trois-epis  La journée des adorateurs ce dimanche
trois-epis La journée des adorateurs ce dimanche : Une nouvelle direction, très internationale
Déjà en poste aux Trois-Epis, les pères Antony et Augustin prennent du galon au sein de la communauté des Rédemptoristes. Celle-ci organise ce dimanche la fête des adorateurs.

 
Le nouveau supérieur (à gauche) et le nouveau recteur (à droite) devant l'entrée du couvent.
Ce n'est pas la Vierge de piété du XVe siècle qui ouvrira la procession ce dimanche (vers 11 h 30) mais sa copie, en plâtre, également polychrome, elle aussi classée. Le cortège religieux marquera la fin de la messe de rentrée pour les Rédemptoristes (*), culte présidé par Mgr  Papin, évêque de Toul/Nancy, et marqué par une double fête : celle de la Nativité de la Vierge Marie et celle des adorateurs. Le pèlerinage en attend plus de 150 auxquels s'ajouteront de 300 à 400 fidèles.

Les Rédemptoristes profiteront de l'événement pour officialiser la nomination du père Antony comme supérieur et celle du père Augustin comme recteur. Deux postes clé pour cette petite communauté - cinq prêtres et un frère -- qui accueillera bientôt un nouvel ecclésiastique, le père Herbert Mischler, en provenance du couvent du Bischenberg. Outre la gestion du couvent qui, rappelons-le, se trouve sur un site d'apparition mariale, les Rédemptoristes sont également en charge de la communauté de paroisses Saint-Bernard du pays welche, qui regroupe les clochers d'Aubure, de Fréland, de Labaroche, de Lapoutroie, du Bonhomme, d'Orbey et de Pairis.
Rénovation de la chapelle

Les pères Antony, d'origine péruvienne, et Augustin, arrivé en septembre 2017 du Niger, le disent en choeur : ils veulent donner « un nouveau souffle » au pèlerinage. Après la rénovation du couvent, les Rédemptoristes vont s'attaquer à celle de la chapelle. Un dossier compliqué (l'édifice religieux est classé) qui devrait enfin aboutir. Les travaux consistent en une rénovation intérieure complète et une mise aux normes (électricité, sonorisation, chauffage...). Le chantier spécifique de peinture devra prendre en compte la découverte de plusieurs fresques mises au jour lors de récents sondages. « Elles ont été découvertes dans le choeur. Elles ne sont pas forcément anciennes mais elles sont particulièrement belles », souligne Bernard Nast, directeur de la maison d'accueil Notre-Dame qui abrite 52 chambres.

Le dossier architectural est entre les mains de Jean-Luc Isner. Le permis de construire a été récemment déposé en mairie d'Ammerschwihr. La communauté espère retrouver la chapelle rénovée le printemps prochain. D'ici-là, il faudra que les Rédemptoristes, les adorateurs et les fidèles fassent sans. « Nous avons évidemment la possibilité de nous rassembler à l'église de l'Annonciation mais aussi dans plusieurs oratoires, dont la crypte », précise le père Antony.

Le coût de ce chantier, estimé à 0,5MEUR, est en partie couvert par les dons de particuliers, de collectivités, des legs également. Le conseil départemental du Haut-Rhin finance un quart de la somme. Il restera ensuite à s'occuper de l'extérieur de la chapelle. Bernard Nast évoque ainsi la protection nécessaire des vitraux ou encore la rénovation du clocheton. Un prochain chantier en perspective.
Nicolas ROQUEJEOFFRE (*): Un autre office est programmé à la chapelle à 15 h. A 16 h aura lieu un concert de deux guitaristes péruviens, à l'église de l'Annonciation.

(*): Un autre office est programmé à la chapelle à 15 h. A 16 h aura lieu un concert de deux guitaristes péruviens, à l'église de l'Annonciation.