Comment Jean-Philippe et Muriel vont devenir parents d'accueil

Publié dans le panorama le Vendredi 09 août 2019 à 08:02:30

© L'alsace, Vendredi le 09 Aout 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Comment Jean-Philippe et Muriel vont devenir parents d'accueil
 

 
Jean-Philippe, chauffeur routier, et Muriel, aide-soignante, vont devenir les parents d'accueil d'une jeune Autrichienne. Elle s'installera dans la chambre de leur fille Lysiane (au centre) qui vient tout juste de s'envoler pour les États-Unis. Photo DNA /Barbara GABEL
Accueillir une jeune lycéenne étrangère chez soi. C'est l'aventure que va vivre la famille Weibel de Wittersheim. Muriel et Jean-Philippe Weibel accueilleront bénévolement en septembre une Autrichienne qui vivra chez eux et étudiera à Haguenau. Dans le même temps, leur fille Lysiane, 16 ans, passera un an au Texas grâce à l'association AFS Vivre sans frontière, membre d'un réseau international qui se déploie dans une centaine de pays et permet à des jeunes de passer une année scolaire dans un pays étranger.

Le couple n'aurait jamais pensé héberger quelqu'un sous son toit pendant l'absence de leur fille. « Tout est allé très vite », témoigne Muriel. « En juin, nous avons rencontré des jeunes qui sont partis avec AFS pour partager leur expérience à Lysiane, mais également des familles de Walbourg qui venaient d'accueillir des jeunes étrangers. Ce sont ces rencontres qui nous ont donné envie de sauter le pas... »

La petite soeur de Lysiane se rend alors sur le site de l'AFS et consulte le profil de Maria, qui vit à Vienne, en attente d'une famille d'accueil en France. Elle le montre à ses parents : « Son profil a retenu notre attention. C'est une jeune fille du même âge que Lysiane qui a des hobbies simples. On a regardé d'autres profils, mais c'est elle qui nous avait conquis ! », se rappelle Jean-Philippe.
« On a hâte de la rencontrer ! »

Avant de partir aux États-Unis, Lysiane a fait de la place dans sa chambre pour que la jeune Autrichienne se sente comme chez elle. « Je lui ai même laissé des habits qu'elle pourra porter ! », se réjouit l'adolescente.

La jeune Autrichienne aura la possibilité de suivre sa famille d'accueil dans tous ses déplacements. La famille Weibel compte emmener Maria au théâtre et dans les marchés de Noël. « Notre inquiétude était d'être obligé de voyager. On nous a tout de suite rassurés en nous disant qu'il fallait simplement lui faire découvrir notre culture sans changer nos habitudes. » Muriel et Jean-Philippe espèrent que la jeune fille saura s'intégrer facilement malgré la barrière de la langue. « Le but est de lui parler en français, mais s'il y a des difficultés de compréhension on pourra utiliser l'allemand. »

Si Maria sera considérée comme un membre à part entière de la famille Weibel, elle ne « remplacera jamais Lysiane », insiste Jean-Philippe qui espère compenser le manque de sa fille par les activités avec la jeune Autrichienne. Maria intégrera sa classe de 1re au lycée Heinrich-Nessel le 9 septembre. « On a hâte de la rencontrer ! », s'impatientent ses futurs parents d'accueil.
Barbara GABEL