bollwiller - Encore trois mois de chantier

Publié dans le panorama le Jeudi 08 août 2019 à 07:27:36

© L'alsace, Jeudi le 08 Aout 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

bollwiller - Encore trois mois de chantier
 

 
Les travaux affectant la rue de Staffelfelden à Bollwiller devraient durer jusqu'à la fin du mois d'octobre. Photo DN A
Après avoir rénové depuis 2015 le chemin du cimetière, le parking de l'église, la rue de Soultz et une partie de celle de Guebwiller, celles des Pépinières, du Bosquet et le chemin de l'Herbe ainsi que les rues des Acacias et des Tulipes, la commune de Bollwiller a démarré depuis le mois de mai dernier la rénovation de la rue de Staffelfelden sur une longueur de 650 m.

Le réseau de distribution d'eau datant de 1935 va être entièrement changé, ainsi que les branchements qui alimentent les habitations. Les câbles téléphoniques seront enterrés et raccordés directement à l'entrée des propriétés. L'éclairage public sera entièrement refait. Quelques retouches au niveau de l'assainissement seront effectuées et des espaces verts aménagés. Bien entendu, la chaussée sera entièrement refaite après la pose des réseaux.

« Il s'agit, d'une part, d'apaiser la circulation sur cet axe fréquenté par 4000 véhicules par jour et, d'autre part, d'améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes. Sans parler de l'amélioration du cadre de vie. Lors de la réunion publique de présentation, les riverains se sont globalement montrés satisfaits, même si on ne peut satisfaire tout le monde en termes de stationnement » explique le maire Jean-Paul Julien, qui se rend chaque jour sur le chantier pour en suivre l'évolution.

La première phase des travaux sur la portion allant de l'accès au quartier Jeune-Chêne à la rue de Lyon a été terminée à temps pour le passage du Tour de France le 11 juillet. La seconde phase (rue de Lyon à rue du Ruisseau) a commencé dans la foulée et les travaux vont bon train. L'accès des véhicules des riverains est possible en soirée et la nuit, mais pas pendant la journée. La troisième portion est celle allant de la rue du Ruisseau au carrefour central du village.
Élargir certains trottoirs

Pour pouvoir élargir certains trottoirs qui sont actuellement parfois réduits à une dizaine de centimètres, et en raison de l'étroitesse de la voie à certains endroits, deux écluses ou goulots d'étranglement pour les véhicules vont être installés. Le plateau ralentisseur existant dans la chicane sera conservé. Celui de la rue de Lyon sera déplacé à l'intersection avec la rue de Staffelfelden. Durant tous ces travaux qui devraient s'achever fin octobre, la circulation est déviée par le secteur des écoles.

« À partir de maintenant, le remplacement de la conduite d'eau est un peu plus compliqué que lors de la première phase qui concernait les branchements aux particuliers, car pour chaque maison, il faudra traverser le ruisseau qui court le long de la chaussée en passant sous les ponts », précise Jean-Paul Julien.

Les travaux sont réalisés en co-maîtrise avec le Département, puisqu'il s'agit d'une route départementale (la D 19). Le bureau d'études Cocyclique a été choisi pour assurer la maîtrise d'oeuvre et l'entreprise Pontiggia a été retenue après appel d'offres pour réaliser les travaux.

Les coûts (HT) se montent à 564 279 EUR pour la voirie, 184 208 EUR pour l'AEP (alimentation en eau potable), 84 852 EUR pour l'éclairage public et 30 795 EUR pour le réseau téléphonique. La participation du Département étant de 165 978 EUR, le reste à charge pour la commune est d'environ 700 000 EUR, coût en grande partie financé par un emprunt.

Le premier magistrat souligne : « L'endettement communal est actuellement d'environ 720 EUR par habitant, un montant légèrement inférieur à celui des communes de notre strate. Certains emprunts se termineront dans les années qui viennent et ramèneront cette dette à 400 EUR par habitant vers 2022. »
M.H.