3 Frontieres -Des rues inondées après les orages

Publié dans le panorama le Mercredi 07 août 2019 à 07:35:00

© L'alsace, Mercredi le 07 Aout 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

3 Frontieres -Des rues inondées après les orages
 

 
Des rues étaient inondées sous les ponts de chemin de fer. Ici, il s'agit de la rue de la Paix où une voiture a été bloquée.  Photo L'Alsace /Jean-Christophe MEYER
Dans la nuit de lundi à mardi, de forts orages ont touché la région frontalière. À Saint-Louis, la circulation a été difficile dans trois rues, inondées là où elles passent sous des voies de chemin de fer : sur la RD 105 avant le rond-point du cimetière, rue de l'Aéroport et rue de la Paix.

Cette dernière, notamment, a été coupée à la circulation de 5 h à 7 h du matin. Un automobiliste s'est trouvé pris au piège sous le pont, avec plus d'un mètre d'eau. Ce jeune riverain qui travaille en Suisse raconte : « J'ai cru que je pouvais passer. Et puis l'eau est montée d'un coup, noyant le moteur. » Il s'en est sorti, à moitié en nageant.

Les services techniques de la ville signalent que c'est la deuxième fois en quinze jours que ces inondations se produisent après des orages.

Dans la région frontalière, les pompiers de Saint-Louis n'ont pas eu, comme c'est parfois le cas, d'interventions simultanées en grand nombre à faire pour épuiser des caves.
Saint-Louis, ville la plus foudroyée

Par ailleurs, selon le site de l'Observatoire français des tornades et orages violents Keraunos, le Haut-Rhin est le département français où le plus grand nombre d'éclairs a été mesuré, dans la nuit de ce mardi 6 août. Entre minuit et 4 h du matin, près d'un millier d'impacts ont été recensés, majoritairement dans la zone frontalière. Une centaine a été signalée rien qu'à Saint-Louis, ce qui en fait la ville la plus « foudroyée » de France durant ce créneau. Elle est suivie de Willer, Blotzheim et Hésingue.
J.-C. M.