Appuis déménagera sur le site DMC, mais pas tout de suite

Publié dans le panorama le Vendredi 02 août 2019 à 06:08:44

© L'alsace, Vendredi le 02 Aout 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Appuis déménagera sur le site DMC, mais pas tout de suite
 

 
Lorsque l'association Appuis sera installée sur son plateau de 1800 m², c'est elle qui occupera la plus grande surface du bâtiment 33 de DMC, qui compte 16 locataires. Photo L'Alsace/C.F.
« Aujourd'hui, il s'agit d'une rencontre symbolique. » Si Geneviève Mouillet, présidente de l'association Appuis (Accueil, prévention, protection, urgence, inclusion, santé-social), dit ça, en ce vendredi matin de la fin du mois de juillet, c'est parce que, pour le moment, les futurs locaux qu'occupera l'association sur le site DMC, rue de Pfastatt à Mulhouse, sont encore vides de tout, sauf de sens.
Réunir les équipes mulhousiennes surun même site

Lorsque le groupe Citivia rachète en 2007, pour le compte de M2A (Mulhouse Alsace agglomération), un peu plus de 110 000 m² de bâtiment sur 12 hectares sur la friche DMC pour donner une seconde vie au site, l'un des axes du programme développement du lieu est « l'économie sociale et solidaire ». Une thématique dans laquelle « on s'inscrit pleinement », a souligné Laurent Konopinski, le directeur d'Appuis, une association qui intervient dans tout le département du Haut-Rhin dans de nombreux domaines : le logement, l'hébergement et l'accompagnement des demandeurs d'asile, des réfugiés, des femmes victimes de violence, des personnes en situation difficile, précaire ou en souffrance psychique, l'aide éducative à domicile, l'insertion par l'économie, etc.

Outre le fait que les missions d'Appuis s'inscrivent dans la philosophie du site DMC, le futur déménagement de l'association est surtout la conséquence de son développement ces cinq dernières années et de la « nécessaire réorganisation » qui en découle.« Le budget de l'association est passé de 4,8 millions d'euros en 2014 à 9 millions en 2019. Ses activités se sont notamment développées après les deux fusions absorptions d'Accord 68 (service d'aide aux victimes de violences conjugales, d'abus sexuels, etc.) et d'Actilog (agence immobilière à vocation sociale). Et l'effectif a doublé. Il est passé de 80 à 160 salariés, au 1er janvier 2019 », dont une centaine travaillent à Mulhouse, dans les différents sites de l'association : rue Jules-Ehrmann (siège social), rue de Soultz (pôle inclusion) et rues de la Somme, du Chêne et avenue de Colmar (pôle protection).
Déménagement fin 2020

L'ensemble de ces sites et équipes seront bientôt réunis en un seul lieu, celui du bâtiment 33 du site DMC, où un plateau d'un peu plus de 1800 m² sera réhabilité pour un montant de 1,4 million d'euros, un investissement financé principalement par l'État, le conseil départemental du Haut-Rhin, l'Agence régionale de santé du Grand Est, l'Union européenne via le fonds Fami (Fonds asile, migration, intégration) et le ministère de la Justice.

Un plateau d'un peu plus de 11 000 m2 sera réhabilité. Photo L'Alsace /Cécile FELLMANN

Les travaux de réhabilitation devraient commencer à la rentrée de septembre. L'emménagement est prévu pour fin d'année 2020-début d'année 2021. Appuis sera alors la plus importante structure du site, en nombre de salariés (une centaine, même s'il ne s'agit pas de création de postes, mais uniquement d'un transfert) et par la surface occupée. Le bâtiment 33 du site DMC, qui offre au total un peu plus de 11 000 m², compte 16 locataires qui occupent des surfaces allant de 100 à 1800 m² pour Appuis. « Avec l'arrivée de l'association, le bâtiment 33 sera occupé à 80 %, suite à la libération des locaux de Fix Bloc (liquidation) et NJMH (départ). Il reste trois surfaces de disponibles pour un total de 1500 m² », a précisé Philippe Maitreau, le président de Citivia.
Cécile FELLMANN