Travaux sous tension pour protéger les cigognes

Publié dans le panorama le Vendredi 02 août 2019 à 06:08:00

© L'alsace, Vendredi le 02 Aout 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Travaux sous tension pour protéger les cigognes
 

 
Un important dispositif est déployé par Enedis pour installer 19 protections avifaunes sur sept poteaux. Photo L'Alsace
En partenariat avec la commune de Durmenach, le conseil départemental et la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux), Enedis s'est engagée depuis des années à protéger les cigognes de tout risque de percussion ou d'électrocution sur son réseau électrique 20 000 volts mais également pour éviter des coupures de courant régulières provoquées par les cigognes. Ce jeudi, une équipe de trois techniciens venue du site de Mulhouse spécialisée dans les travaux sous tension s'est rendue à Durmenach dans un champ de blé fraîchement coupé pour installer des protections avifaune sur un poteau.
Enedis sensibilisépar la LPO

« En 2018, la LPO nous a rendus attentifs au niveau de la mortalité importante de cigognes entre Durmenach et Roppentzwiller », indique Bernard Bubendorf, adjoint au directeur territorial d'Enedis. « L'an dernier un couple de cigognes avait construit son nid sur un poteau et trois petits étaient nés. Mais le père est mort électrocuté et la mère ne pouvait pas s'occuper toute seule de ses petits qui sont morts », renchérissent Michèle et Denis Brand de la LPO. « L'an dernier, toujours, nous avons également retrouvé trois cadavres de cigognes à Durmenach et Roppentzwiller », poursuit Sabine Drexler, conseillère départementale et première adjointe à Durmenach.

« Nous avons donc sensibilisé l'entreprise Enedis pour qu'elle installe des protections ».

Après des réunions entre les différents acteurs et après avoir réalisé un inventaire des poteaux potentiellement dangereux, Enedis s'est engagée à faire des travaux sous tension sans gêner les clients.
Dix-neuf protections installées cet été

« Cet été, nos techniciens, Florian chargé de travaux, Arnaud et Alexandre monteurs, installeront au total 19 protections avifaunes sur sept supports, ce qui permettra d'éviter tout risque de percussion ou d'électrocution pour les cigognes », précise Bernard Bubendorf.

Les travaux consistaient ce jeudi 1er août à installer des balises de protection sur la ligne tout en assurant la continuité de fourniture d'électricité. Ce dispositif dissuasif a déjà fait ses preuves ailleurs en Alsace, notamment dans la région des Trois frontières.

Si les cigognes ne peuvent plus construire leur nid, la mise en place de cet équipement bénéficie également à d'autres oiseaux, buses, milans, bref à un large éventail d'espèces. « Notre optique étant d'agir de manière globale pour la préservation de la biodiversité », concluent Florian Bodina, responsable cigognes au conseil départemental, et Jocelyn Perret, responsable du site d'exploitation d'Enedis à Altkirch.
Texte et photos : Françoise ITAMARD