Issenheim Projets : Une nouvelle école maternelle

Publié dans le panorama le Mercredi 31 juillet 2019 à 06:13:10

© Dna, Mercredi le 31 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Issenheim Projets
Issenheim Projets : Une nouvelle école maternelle
La commune d'Issenheim mène plusieurs projets de front pour recentrer le village. Avec, en tête, la construction d'une nouvelle école maternelle, qui s'intégrera pleinement dans le groupe scolaire Les Châtaigniers.

 
L'école maternelle Soeur-Fridoline sera à terme physiquement reliée à l'école élémentaire Les Châtaigniers.
Avec la fermeture de l'école maternelle La Colombe à la fin de l'année scolaire 2017, la commune a décidé d'enfin donner vie à son groupe scolaire Les Châtaigniers. « Les sections maternelles et élémentaires avaient alors été regroupées sur un même site », rappelle le maire d'Issenheim, Marc Jung. Et d'ajouter : « Le bâtiment de l'école élémentaire a été refait il y a trois ans.
Créer un vraigroupe scolaire

Ce sera désormais au tour de l'école Soeur-Fridoline, au sein de laquelle la cohabitation des deux écoles maternelles de la commune est devenue trop étroite, de voir des travaux être effectués. » Un chantier qui devient pressant avec l'ouverture de deux nouvelles classes (une en maternelle et une en élémentaire) dès la rentrée de septembre.

Ce projet d'agrandissement et de modernisation du site comprendra la création de trois nouvelles salles de classe, une salle de motricité de 120 m², plus spacieuse que la précédente, et un bâtiment qui reliera les deux écoles. « Les Châtaigniers deviendront ainsi un vrai groupe scolaire », affirme l'élu.

Avec la nouvelle école maternelle, Les Châtaigniers deviendront un vrai groupe scolaire. Photo L'Alsace /Audrey NOWAZYK

Ce nouvel ensemble permettra par ailleurs à la commune de répondre à toutes les normes, notamment pour les espaces dédiés aux toilettes ou à la cuisine pédagogique. Cerise sur le gâteau, les écoliers disposeront d'un petit amphithéâtre de plein air, qui donnera la possibilité aux enseignants de prévoir certains cours en extérieur.
Préfabriquésou ancienne école pendant les travaux

Au total, l'école maternelle possédera six salles de classe, « avec la possibilité d'en aménager une autre à l'étage, selon l'évolution des effectifs », précise Marc Jung. Si ce groupe a pour objet de créer une unité, deux entrées distinctes seront présentes, l'une pour les maternelles et l'autre pour les élémentaires.

Côté calendrier, les enfants et leurs parents devront s'armer de patience pour voir le projet être totalement concrétisé. « Nous avons prévu de valider l'avant-projet en novembre et de commencer les travaux l'été prochain », annonce le premier magistrat. Une fois le chantier lancé, deux options sont envisagées pour abriter les écoliers.

« Nous pouvons soit mettre en place des préfabriqués, soit utiliser les locaux de l'ancienne école. Nous sommes davantage favorables à cette option et discutons avec le nouveau propriétaire pour voir s'il lui est possible de décaler le lancement de son projet immobilier sur le site. C'est en bonne voie », affirme le maire.

Cette nouvelle école, dont le coût devrait s'élever à 1,6 M EUR HT, devrait être opérationnelle en janvier, voire en septembre 2022. « Ce nouvel outil nous permettra d'accueillir l'augmentation de population prévue : nous avons déjà répertorié 160 logements en cours d'autorisation d'urbanisme ou de permis déjà accordés ».

Au vu du montant de l'opération, Marc Jung espère obtenir une subvention au titre la dotation d'équipement des territoires ruraux. Une aide qui serait évidemment la bienvenue.
Textes : Audrey NOWAZYK