Thann Maternité : La réaction d'Unser Land

Publié dans le panorama le Mardi 30 juillet 2019 à 05:57:22

© Dna, Mardi le 30 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Thann Maternité
Thann Maternité : La réaction d'Unser Land

 
« Nous prenons acte de la décision de fermeture de la maternité de Thann pour le 4 novembre. Elle est la conséquence d'un manque total de clairvoyance de la part du gouvernement, de l'ARS et du GHRMSA, dont M. Rottner, le président de son conseil de surveillance.

Il aurait pourtant été évident de tenir compte de la situation particulière de la vallée de la Thur et de ses problèmes de fluidité du trafic routier pour laquelle un déplacement ne se compte pas en termes de kilomètres mais en termes de temps.

Les décideurs de cette fermeture placent ainsi la maternité la plus proche à plus d'une heure de route pour les patientes de fond de vallée. Cette décision est non seulement une ineptie, mais également une mise en danger de la vie d'autrui, que ce soit pour la femme enceinte ou pour l'enfant sur le point de naître.

Nous tenons par ailleurs à dénoncer les inexactitudes tendant à faire croire à un potentiel risque de danger dans cette maternité. Les voix sont d'ailleurs unanimes pour vanter la qualité des soins, de l'accompagnement et du professionnalisme des différents soignants de la maternité.

Tout au plus peut-on relever le retrait progressif des moyens mis à disposition des pratiquants de santé dans cette maternité, ainsi donc que le côté cynique de l'argument sécuritaire.

Nous avons donc une pensée émue à ce jour pour les pratiquants de santé de ce service qui vont devoir être réorientés géographiquement ou professionnellement.

Le devenir de l'hôpital Saint-Jacques semble tout tracé et s'orienter vers un EHPAD, ce qu'Unser Land refuse d'accepter, préférant une maternité qui donne de la vie à une vallée plutôt qu'un EHPAD qui accompagne sa mort.

Au-delà de l'évidente symbolique, le coup porté à la vallée de la Thur est inacceptable, rude et ne présage rien de positif pour le dynamisme et l'attractivité de notre territoire.

Par ailleurs nous tenons à féliciter REST, l'association locale dont les membres s'engagent avec beaucoup de détermination pour tenter de pérenniser la maternité et l'hôpital dans sa globalité. »