Faits divers Incendies accidentels

Publié dans le panorama le Samedi 27 juillet 2019 à 06:12:33

© Dna, Samedi le 27 Juillet 2019 
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Faits divers 
Incendies accidentels
 

 
Les pompiers sont intervenus pour éteindre le chargement de foin en flammes à Vieux-Ferrette.
SUNDGAU Incendies accidentels
À la fin d'une journée caniculaire, jeudi 25 juillet, des feux accidentels se sont produits dans le Sundgau. À 20 h 15, sur la RD432 hors agglomération de Vieux-Ferrette, le feu a pris sur une remorque agricole. Le pot d'échappement du tracteur est entré en contact avec le foin qui a commencé à brûler. Les pompiers des Deux-Ferrette et du centre de secours de Waldighoffen sont intervenus. Les restes de foin brûlé ont été déplacés sur un champ sur la commune de Ferrette, le tracteur a été remorqué par son propriétaire. Constat, brigade de gendarmerie de Durmenach.

Un peu plus tard, à 21 h, dans la commune de Hecken, le feu a pris sur une presse à balles de foin en action. L'agriculteur a réussi à isoler l'engin agricole du tracteur. Le feu s'est propagé sur le champ de blé coupé sur une quinzaine de mètres. Les pompiers locaux et du centre de secours de Burnhaupt-le-Haut sont intervenus. À l'origine des flammes, la montée en température d'un roulement à billes de la presse. Constat fait par la brigade de gendarmerie de Dannemarie.

Enfin, vendredi 26 juillet, les sapeurs-pompiers du CPI Hundsbach-Hausgauen ont dû intervenir peu après 8 h, pour éteindre un feu qui a pris dans un champ de blé, sur les hauteurs de la D 419. Rapidement sur place, les pompiers locaux ont pu maîtriser le sinistre, avant qu'il ne prenne une ampleur plus importante. Le départ du feu est très certainement dû à l'orage, qui s'était déclenché quelques instants plus tôt.
ALTKIRCH Une voiture percute une ambulance

Un accident de la circulation s'est produit jeudi 25 juillet, peu avant 17 h 30, à Altkirch. Escortée par le Samu, une ambulance transportant un patient s'est engagée à faible allure à l'intersection de la RD419 et de la rue du 3e-Zouave, pour prendre la direction de l'hôpital de Mulhouse. Elle avait activé son gyrophare et ses avertissements sonores. Les premières voitures arrivant par la gauche, en provenance du rond-point du magasin E.Leclerc, se sont arrêtées pour laisser passer l'escorte médicalisée. Mais une automobiliste a entrepris un dépassement de la file de véhicules et a percuté l'ambulance. Cette conductrice, enceinte de six mois, âgée de 38 ans et domiciliée à Hausgauen, a été transportée à l'hôpital Saint-Morand pour contrôle. Quant au patient qui se trouvait dans l'ambulance, il a dû être transféré dans un autre véhicule médicalisé. Constatations des gendarmes d'Altkirch.
Entre Willer et Illtal Perte de contrôle

Autre accident survenu jeudi 25 juillet, peu avant16h, sur la RD16-2 entre Willer et Illtal (Grentzingen). Un automobiliste seul au volant a perdu le contrôle de sa voiture dans un virage et fini sa course dans un fossé. Âgé de 26 ans et domicilié à Bartenheim, il a été transporté à l'hôpital de Saint-Louis. Constatations des gendarmes de Durmenach.
WEIL AM RHEIN Trois faux-monnayeurs français sous les verrous

L'affaire remonte au mardi 23 juillet dans la matinée. Un homme et une femme faisaient des achats dans un magasin de Weil am Rhein. Ils ont tenté de payer avec un billet de 100 euros, billet que la caissière a reconnu comme étant un faux. Elle a appelé la police, mais le couple a eu le temps de quitter le magasin.

Des patrouilles ont permis de retrouver les deux clients, grâce à la bonne description fournie par la vendeuse. Les policiers ont pu arrêter Le couple et un homme qui ont tenté de prendre la fuite à leur vue. Une fouille a permis de découvrir onze autres faux billets de 100 euros.

À la demande du parquet de Lörrach, le tribunal d'instance de Lörrach a émis un mandat d'arrêt contre les trois prévenus, tous citoyens français, âgés de 18 à 21 ans. La police de Lörrach recherche des témoins éventuels des faits, ainsi que d'autres victimes potentielles de ces faux-monnayeurs.