Colmar « Une trottinette à moins de 500 euros, c'est un jouet »

Publié dans le panorama le Jeudi 25 juillet 2019 à 06:06:15

© L'alsace, Jeudi le 25 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Colmar « Une trottinette à moins de 500 euros, c'est un jouet »
 

 
Carel Wijngaards, avec un modèle très ancien de trottinette électrique, qui n'a plus rien à voir avec les modèles plus récents, disposés derrière lui. Photo DNA /E.W.
C'est un petit local commercial caché dans la rue des Marchands. La boutique Ecologic est installée là depuis 2017. À sa tête, Carel Wijngaards vend et répare, avec une dizaine de salariés, les trottinettes électriques de la marque E-Twow pour toute la France. Et ça cartonne. « La trottinette électrique, c'est un changement de paradigme dans nos modes de déplacement, souligne Carel Wijngaards. Mais on en est encore qu'au début. L'adoption de masse est en cours. » Alors bien sûr, « comme avec l'arrivée du vélo ou de la voiture, ça entraîne une levée de boucliers car ça désorganise les habitudes en place. Mais on ne reviendra pas en arrière. »

Ses engins, de fabrication chinoise, sont de plus en plus aboutis. Freins, lumières, sonnette, pneus, et bien sûr, batterie. « Pour une dizaine de kilos, en retrouve un concentré de technologie, offrant une autonomie de plus en plus importante, entre 20 et 40 kilomètres. » Tout dépend du prix que l'on y met (et du poids du pilote...). « Une trottinette électrique à moins de 500 euros, c'est un jouet. Chez nous, les prix commencent à 580 euros, et peuvent monter à plus de 1 000 euros. » D'autres modèles, encore plus chers, permettent d'atteindre des vitesses bien supérieures à celles qui seront autorisées par la nouvelle réglementation. L'immatriculation du véhicule devient alors obligatoire.