Canicule : vague 2 plus courte mais plus intense

Publié dans le panorama le Lundi 22 juillet 2019 à 06:34:08

© L'alsace, Lundi le 22 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Canicule : vague 2 plus courte mais plus intense
 

 
Après la canicule de fin juin, le thermomètre a retrouvé des valeurs plus « raisonnables » sur la première quinzaine de juillet, « bien que supérieures aux normales saisonnières », selon MeteoNews. Le répit aura été de courte durée : un nouvel épisode de canicule, le deuxième en moins d'un mois, touche la France cette semaine, après un week-end où le thermomètre a repris de l'altitude, notamment au sud de la Loire.

Des températures supérieures à 35°C, pouvant atteindre voire dépasser les 40°C, sont attendues « sur pratiquement toutes les régions de France », selon Patrick Galois, prévisionniste chez Météo France : « Ces fortes chaleurs vont gagner l'ensemble du pays entre mardi et jeudi et c'est à partir de vendredi qu'une baisse significative des températures interviendrait par l'ouest. Au sud de la France, l'épisode de canicule débute ce lundi et durera une bonne partie de la semaine », peut-être plus longtemps dans le sud-est. Au nord de la Loire, l'épisode de canicule commence demain mardi et « pourrait être d'une durée assez limitée dans l'ouest et plus durable vers l'Alsace, Lorraine, Franche-Comté ».

L'air chaud remontant de la péninsule ibérique se dirigera ensuite vers la Belgique, le Luxembourg, la Suisse et « on attend des chaleurs remarquables jusqu'en Scandinavie ». Cette nouvelle vague de chaleur sera « moins longue, moins étendue et moins sévère », a espéré la ministre de la Santé Agnès Buzyn