Scènes de liesse à Colmar« sans débordement »

Publié dans le panorama le Dimanche 21 juillet 2019 à 06:25:26

© Dna, Dimanche le 21 Juillet 2019 
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Coupe d'Afrique des nations Après la victoire de l'Algérie 
Scènes de liesse à Colmar« sans débordement »
Dès le coup de sifflet scellant la victoire de l'Algérie, vendredi soir, en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN), quelques centaines de personnes ont exprimé leur joie au centre-ville de Colmar, avant de poursuivre la fête dans le quartier Europe. 
 

 
Dans la liesse, un cortège de quelque 150 véhicules a tourné dans le centre-ville de Colmar.
Un dispositif policier avait été mis en place vendredi soir, en cas de débordements. Attentives au bon déroulement des festivités d'après-match, les forces de l'ordre n'ont pas eu à intervenir.
Aucune interpellation

À partir de 23 h 30, elles ont recensé « 500 à 600 personnes, pour la plupart à bord de quelque 150 véhicules », qui ont tourné dans le centre-ville entre la Grand-rue et l'avenue de la République.

La rue des Marchands étant barrée, le cortège est passé par la rue Berthe-Molly. Vers 0 h 30, beaucoup se sont rassemblés dans le quartier Europe du côté de la plaine Pasteur. « L'ambiance était festive, avec des personnes de tous âges et de nombreuses familles, et sans aucune agressivité vis-à-vis des forces de l'ordre, souligne un responsable du commissariat de Colmar. Personne n'a été interpellé : on n'a constaté aucun comportement extrêmement dangereux, du moins pour les autres usagers de la voie publique, assez peu nombreux ce soir-là ».

Quelques deux-roues motorisés ont tout de même été aperçus en train de rouler sur des trottoirs, par chance pas trop fréquentés. Quelques feux rouges ont été grillés, et des voitures comptaient parfois plus d'occupants qu'autorisé, leur corps dépassant souvent des fenêtres voire du coffre laissé ouvert pour exprimer la liesse : des comportements dangereux observés lors de bien d'autres rassemblements pour célébrer une victoire d'équipe de football... Aucun blessé n'est heureusement à déplorer.

Enfin, aucune dégradation de mobilier urbain n'a été relevée en marge de ces festivités. « Aucun lien ne peut être établi », d'après la police, avec le feu de trois conteneurs métalliques qui a nécessité l'intervention des pompiers, rue de l'Abbé-Lemire samedi peu avant 2 h du matin. D'autant que « le rassemblement festif était terminé depuis longtemps », et que les feux de ce type sont nombreux dans les quartiers ouest depuis quelques semaines.
Jean-Frédéric SURDEY Voir également notre diaporama sur www.dna.fr

Voir également notre diaporama sur www.dna.fr