Fortes chaleurs : les parades de la SNCF

Publié dans le panorama le Dimanche 21 juillet 2019 à 06:19:51

© Dna, Dimanche le 21 Juillet 2019 
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

transport ferroviaire 
Fortes chaleurs : les parades de la SNCF
 

 
Les épisodes de fortes chaleurs et de canicule ne sont pas sans effets sur les infrastructures ferroviaires (câbles d'alimentation électrique détendus, rails dilatés) et le matériel roulant (les composants électriques et électroniques embarqués supportent une température maximale de 65 °C). Il faut y ajouter les incendies aux abords des voies, autre risque lié à la sécheresse.

Pour assurer la sécurité des circulations et le bon déroulement des voyages, la SNCF assure mettre systématiquement en oeuvre un certain nombre de mesures préventives : outre une campagne de maintenance spécifique d'avril à juin qui cible les équipements de climatisation et de production d'air pour l'ensemble du parc, des « tournées de chaleur » sont effectuées à pied l'été, en fonction des prévisions transmises par Météo France, par des agents pour surveiller l'état des infrastructures

En cas d'alerte Rouge de Météo France, les agents SNCF relaient les messages et diffusent des dépliants sur les bons comportements à suivre. Sur les rails l'activation du plan « fortes chaleurs » se décide au niveau de chaque région. « En Alsace le pôle infrastructures rhénan fait un relevé des températures observées et décide au jour le jour autour de 10 h si le plan est activé », explique la direction régionale de la SNCF.

« La décision de limiter la vitesse des trains, avec effet immédiat, reste une option en fonction des constatations sur le terrain. La limitation à 160 km/h du TER 200 peut être décidée dans le cas où la température de l'air vient à dépasser 35 °C ». Chaque fin de semaine un point est également fait par la direction régionale au niveau des différents secteurs concernant les stocks d'eau des différentes gares. « Ils doivent nous permettre des distributions préventives comme lors de la récente canicule survenue fin juin. Dès lors qu'il y a un incident, des bouteilles sont distribuées aux clients impactés en gare et dans les trains. »

La SNCF précise sur son site internet que toutes les voitures Intercités sont climatisées ainsi que l'ensemble du parc TGV. C'est également le cas, assure-t-on, pour l'ensemble des rames du TER Grand Est circulant cet été (contre la moitié seulement du parc du Transilien). « Les seules rames non climatisées sont les Z2 de Lorraine qui restent garées tout l'été ». En cas de problème de climatisation, les chefs de bord appellent une ligne d'assistance dédiée. Une soixantaine d'agents du Technicentre Charentes-Périgord se relaient 24h/24 pour les dépanner à distance. « Un TGV est composé de plusieurs groupes de climatisation, un pour chaque voiture. Le dysfonctionnement d'un seul groupe est toléré. Dans ce cas, la rame concernée est dotée de bouteilles d'eau », rappelle la SNCF.
X.T.