zapping Un peu lent à la détente !

Publié dans le panorama le Samedi 20 juillet 2019 à 06:00:41

© Dna, Samedi le 20 Juillet 2019 
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Le zapping 
Un peu lent à la détente !
 

 
Les ossements de la rue de Thann sont restés à l'air libre pendant plusieurs jours avant que l'ensemble ne soit bâché. Certes, des grillages en interdisaient l'accès mais un chien, par exemple, aurait pu se glisser facilement dans la tranchée et se servir dans l'ossuaire mis au jour. Il a donc fallu que les journaux régionaux publient une photo et quelques lignes dans le journal de mercredi pour que les choses s'accélèrent. Mieux vaut tard...
? Une conduite inacceptable

Les cortèges des mariages communautaires font souvent jaser en ville. Celui de vendredi 12 juillet a sillonné le centre de Colmar à grand renfort de klaxon. Les invités étaient assis sur les portières des voitures, le buste à l'extérieur, et trois ou quatre scooters ouvraient le défilé. L'un d'eux a tout de même empêché la circulation à différents endroits en se positionnant devant les voitures d'usagers de la route qu'ils croisaient, pour laisser passer ledit cortège. Et ce dernier s'est affranchi du stop que l'on doit marquer quand la signalisation nous y invite. Le tout sous l'oeil des agents de la police municipale qui fermaient la file. Mais ont-ils dressé les PV appropriés ?
? La vérité selon Meyer

C'est désormais devenu une habitude. Gilbert Meyer publie sur sa page Facebook les lettres qu'il adresse à ses administrés. La dernière en date, destinée aux usagers du conservatoire, fait le point sur les dysfonctionnements qui touchent un établissement dont le budget dépasse les 2,5 millions d'euros.

Dans un dossier compliqué, où la mairie fait face à une opposition d'une partie des professeurs et de certains parents d'usagers, Gilbert Meyer contre-attaque en critiquant les « écrits mensongers sur des blogs, des rumeurs infondées visant à semer le trouble et l'inquiétude ». La presse locale n'est pas épargnée puisqu'elle est accusée, par certains élus, de publier des fausses informations. Reçus en mairie, des parents ont été incités à ne se fier qu'aux informations municipales. Si l'on comprend bien, seul le Point colmarien détiendrait donc la vérité.
? L'âme du musicien

« La musique est le meilleur docteur de l'âme ». Le maestro Spivakov, lors de la réception qui fit suite à l'ultime concert de l'édition 2019 du festival international, a résumé en quelques mots ce qui lui permet de savourer l'existence et d'apprécier, à 75 ans, avec le même enthousiasme qu'à 20, les déclinaisons chromatiques des plus grands compositeurs. La phrase devrait être placardée en grand au conservatoire de Colmar.
? La cote des Gilets

À Hunawihr, le passage du Tour de France a été précédé de l'intervention de tagueurs qui ont dessiné des GJ (pour gilets jaunes) sur les panneaux de signalisation et sur la chaussée. Si cela n'a pas eu de conséquences plus fâcheuses, la cote des GJ a néanmoins baissé parmi les villageois qui s'en sont plaints dans un récent courrier.
? Le poids de Rodenstein

Pas facile de se retirer d'une activité de tous les jours, particulièrement chronophage qui s'appuie sur le partage et les échanges avec ses collègues ou amis. Bernard Rodenstein le vérifie tous les jours, lui qui a renoncé à diriger l'association Espoir qu'il avait fondée.

Les municipales qui se profilent devraient néanmoins lui permettre de rebondir dans l'espace public puisqu'il entend bien « peser » dans le débat qui s'annonce.
? Défavorisés

Dominique Carette, le maire de Thannenkirch, vient d'adresser une missive à Emmanuel Macron au sujet de l'équation financière, de plus en plus complexe, dans les petites communes. Il y pointe notamment la baisse des dotations et la dernière hausse des ponctions opérées par l'État au titre de la péréquation avec les communes défavorisées. « J'aimerais que votre gouvernement m'indique ce qu'est une commune défavorisée, car nous ne sommes pas riches, et pourtant nous sommes surtaxés », écrit l'élu qui suggère à l'État de faire des économies ailleurs que « sur le dos des petites communes ». Pas sûr que cette lettre attire l'attention du président.
? La Poste : usagersen colère

Les retards dans la distribution du courrier exaspèrent les usagers. Comme cet habitant de Wettolsheim qui, en guise de réponse de La Poste à la suite d'une réclamation, a reçu un mail du service « clients » prenant en compte son courrier. Il attend toujours une explication qu'il a d'ailleurs eue par voie de presse cette semaine. Mais peut-être que la réponse de La Poste a pris du retard...
? Républicain

Yavuz Yildiz s'est souvenu ce lundi sur les réseaux sociaux de la tentative de putsch de la nuit du 15 au 16 juillet 2016 en Turquie. « Il y a 3 ans, j'ai vécu un des événements les plus marquants de ma vie... le soulèvement du peuple turc face au coup d'Etat », a écrit le conseiller municipal colmarien qui était en vacances sur place à Alanya au moment du putsch avorté. « Des dizaines de martyrs et des milliers de blessés pour que la République continue de vivre », déplore le jeune élu colmarien. C'est oublier un peu vite qu'avec les purges qui ont suivi et une réforme constitutionnelle taillée à sa mesure par Recep Tayip Erdogan, la République turque n'est plus tout à fait ce qu'elle était.
? Jamais sans son balai

Biesheim et Mas d'Agenais fêtaient le week-end dernier le 50e anniversaire de leur jumelage. Lors de l'échange de cadeaux entre les deux maires, des billes de polystyrène d'emballage se sont répandues sur scène. Le député Eric Straumann s'est dépêché d'empoigner la pelle et la balayette pour faire le ménage. La semaine précédente, c'était du crottin de cheval qu'il ramassait à Colmar devant le siège du conseil départemental. Quand le balai devient un argument électoral ?