Une onzième Scène off en Embuscade

Publié dans le panorama le Vendredi 19 juillet 2019 à 06:00:06

© Dna, Vendredi le 19 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

parc des expositions  Foire aux vins d'Alsace
Une onzième Scène off en Embuscade
La 72 e édition de la Foire aux vins portera à nouveau en son sein la Scène off et ce, pour la onzième fois. Toujours animée par le Centre de Ressources de Musiques Actuelles (CRMA), elle se pose cette année dans l'espace portuaire de l'Embuscade.
 

 
Te Beiyo : un peu de folk dans la programmation de la Scène off.
Après quelques années à naviguer aux côtés du Poisson Rouge, la Scène off de la Foire aux vins rejoint pour sa onzième édition l'environnement portuaire de l'Embuscade. Cet espace, un assemblage de conteneurs évoquant un quai ouvert sur l'horizon et qui accueille également les Pin'Up d'Alsace, verra se succéder à 19 h chaque soir les sélectionnés de l'année (voir encadré).

C'est le duo strasbourgeois The Flouks qui, avec son blues rock excentrique, démarrera les festivités. Terry Fankhauser est à la basse, Flavien Flouket à la guitare. La boîte à rythmes caractérielle a été baptisée Uter Comp.

Tadéo, originaire de Guebwiller, est constitué de quelques anciens du Red Eyes Band, emblématique groupe reggae de la région, associés à d'autres habitués de la dextérité et du sens aigu de l'harmonie. La formation cisèle un hip-hop qualifié de volatil, qui butine entre pop, jazz, funk et ouvre les perspectives musicales.

Un peu de folk dimanche avec Te Beiyo alias Jehanne Gaucher. Une guitare, un ukulélé et surtout une voix chaude et puissante, qui apporte autant le soleil que la tempête, mais avec toujours tendresse.
L'OVNI se nommera Sdorvia Desko

Le début de semaine sera placé sous le signe d'une chanson française pop rock apportée par Tcheo. Jérôme Muller est entouré d'une joyeuse équipe pour chanter des mélodies entêtantes, raconter sous forme de saynètes poétiques nos émotions du quotidien. Le mardi sera chaloupé, avec à l'affiche le reggae du Mulhousien d'origine réunionnaise Lion Size. Un reggae inspiré par le mouvement raggamuffin, engagé et dansant à la fois, teinté volontiers de soul et de sonorités créoles. L'ovni musical de la semaine se posera sur la Scène Off mercredi et se nomme Sdorvia Desko. Création artistique tentaculaire initiée en 2012 par Rafaël Cherkaski, vidéaste, musicien et artiste transdisciplinaire, Sdorvia Desko mélange électro punk et imaginaire délirant, tous deux venus d'un monde fictif situé à « l'Est de l'Est », au langage artificiel et aux moeurs exotiques !

Esther Milon auteure, compositrice et interprète de chansons françaises électropop viendra le 1er août proposer ses textes mélancoliques sur ses compositions acidulées. Après des études croisées de littérature et de musicologie, elle rencontre la poésie, et l'écriture devient une pratique quotidienne qu'elle associe à ses influences musicales allant de The Smith, The Cure, Radiohead, à Noir Désir et Dominique A.

C'est avec Hewa vendredi que démarrera le second week-end de la foire. Les Strasbourgeois imposent leur post-soul progressive, assumant des influences électroniques cristallisées dans un set cosmique, organique et onirique.

Pénultième formation, Static mélange divers courants du rap qu'ils soient bruts ou mélodiques. Créé en 2014, le trio strasbourgeois a autoproduit l'an passé un 6-titres sorti sous le nom de L.A.B. Ce sont les Colmariens de Play ! Electric, qui clôtureront la Scène off 2 019. Trois mondes musicaux se croisent pour créer un genre libre, vagabond, affranchi des règles subliminales et consensuelles des courants actuels, tissé par des musiciens amoureux à la fois du rock british des 90's, des sons saturés, des riffs de guitares tirés au cordeau et de drum & bass prenante.
Christophe SCHNEIDER La Scène off, tous les soirs à 19 h sur le stand de L'Embuscade. Spectacle gratuit après avoir acquitté de l'entrée de la foire.

La Scène off, tous les soirs à 19 h sur le stand de L'Embuscade. Spectacle gratuit après avoir acquitté de l'entrée de la foire.