Retraites Allez-vous devoir compter vos points ?

Publié dans le panorama le Jeudi 18 juillet 2019 à 06:23:38

© L'alsace, Jeudi le 18 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Retraites Allez-vous devoir compter vos points ?
 

 
D'abord annoncée pour 2019, la réforme ne devrait pas être présentée au Parlement avant les élections municipales prévues en mars 2020.
Quelle réforme ?

Le gouvernement veut éviter la sanction dans les urnes et espère qu'un début d'ancrage local facilitera l'acceptation de son projet.

Lequel pourrait prendre la forme d'une loi-cadre, qui renverrait les détails à des lois ou ordonnances futures et permettrait de repousser les arbitrages les plus sensibles au deuxième semestre.
Qui sera concerné ?

Au vu du calendrier législatif et des cinq ans annoncés de mise en place, le nouveau système ne fonctionnera pas avant 2025 ou 2026.

Les personnes nées en 1963 ou 1964 seront les premières à y être soumises, mais partiellement. Car les deux régimes coexisteront pour les quatre ou cinq premières générations.
Le régime à points,mode d'emploi

Finis les trimestres : vous cotiserez désormais (jusqu'à 10 000 euros brut de revenus mensuels) tout au long de votre carrière pour acquérir des points, lesquels seront, comme dans l'actuel régime de retraite complémentaire du privé Agirc-Arrco, convertis pour obtenir le niveau de votre pension.

L'ensemble de la vie active sera donc pris en compte et non plus seulement les 25 meilleures années (pour le privé) ou les six derniers mois (pour le public).

Les fonctionnaires verront toutefois leurs primes prises en compte dans le calcul mais soumises à cotisations.
Ce qui est en débat

Il reste à fixer le niveau de points des périodes d'inactivité (congé parental, maladie ou chômage), les bonus de la pénibilité, de l'apprentissage des très jeunes et des carrières longues qui représentent encore 25 % des départs, ce qui a été sous-évalué en 2010 et 2014. Les pensions seront-elles de nouveau indexées sur les salaires (et non plus sur les prix) ?

Surtout, la valeur du point et ses modalités de définition restent à définir. Or elles détermineront largement les gagnants et les perdants de la réforme...
A. B.