Hartmannswillerkopf L'entretien du site reçoit l'appui de jeunes volontaires

Publié dans le panorama le Jeudi 18 juillet 2019 à 05:57:26

© L'alsace, Jeudi le 18 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Hartmannswillerkopf L'entretien du site reçoit l'appui de jeunes volontaires

 
Un dépôt de gerbe a eu lieu sur l'Autel de la patrie. Photo L'Alsace /D.P.
Le premier régiment du service militaire volontaire de Montigny-lès-Metz en Moselle, composé de 24 jeunes de 18 à 25 ans, est venu du 8 au 11 juillet effectuer des travaux variés sur le champ de bataille du Hartmannswillerkopf et procéder au nettoyage des accès du monument national. Ils étaient encadrés par l'adjudant-chef Kamel, le sergent-chef Thomas, le caporal-chef Benjamin et le soldat de 1re classe Hamidani.

Michel Petitjean, de l'association du HWK, était chargé de la programmation et du suivi des différents secteurs des travaux. En fin de chantier, mercredi matin, une cérémonie de dépôt de gerbe a eu lieu sur l'Autel de la patrie, au-dessus de la crypte. Le sous-préfet de Thann-Guebwiller, Daniel Mérignargues, le général Jacques Neuville et le président du Monument national du Hartmannswillerkopf, Jean Klinkert, étaient présents à la cérémonie et ont félicité les jeunes engagés volontaires. Le maître de cérémonie était Michel Petitjean.

Deux jeunes volontaires ont accompagné les poseurs de la gerbe au pied de l'autel. Proches de l'évènement, les responsables de l'Historial étaient présents avec Florian Hessel, responsable scientifique, mémoriel et touristique, et Vincent Muth, en charge de l'exploitation du site. En fin de cérémonie, le sous-préfet et Jean Klinkert ont pris la parole pour encourager et féliciter les jeunes en leur signifiant l'importance de leur engagement dans un travail d'une importance capitale pour un tel champ de bataille.
Un chantier de trois jours

L'initiative des travaux d'entretien sur le site est venue du régiment des jeunes volontaires, assure le général Neuville. Des travaux de maçonnerie ont eu lieu sur des socles de panneaux ainsi que sur quelques murets du champ de bataille. Des circuits ont été nettoyés, débroussaillés et reconstitués comme la plupart des accès importants du lieu. Des réfections et nettoyages ont été entrepris dans la crypte et son fameux bouclier, qui a été astiqué.

Après la cérémonie, tout le monde s'est retrouvé dans le salon de l'Historial pour une collation en l'honneur des volontaires qui repartaient vers Metz en fin d'après-midi. En 2020, le régiment des jeunes volontaires souhaite rééditer l'expérience vécue ces jours-ci sur le site du Hartmannswillerkopf.
Dominique PY