24 juillet : les impôts donnent leur avis

Publié dans le panorama le Jeudi 18 juillet 2019 à 05:50:28

© Dna, Jeudi le 18 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Haut-Rhin Plus d'imposables que d'exonérés
24 juillet : les impôts donnent leur avis
Les Haut-Rhinois versent plus d'un milliard d'euros d'impôts sur le revenu et font preuve d'un grand civisme fiscal selon l'administration. Ils vont encore avoir l'occasion de le démontrer avec l'arrivée très prochaine des avis d'imposition.
 

 
Le directeur des finances publiques, Denis Giroudet entouré de Michèle Miesch, rédactrice à la division des particuliers et Isabelle Mehier de Mathuisieulx, responsable de la division des particuliers du Haut-Rhin
Les avis d'imposition sur le revenu arriveront dans les boîtes aux lettres plus tard. Mais les contribuables haut-rhinois pourront dès le 24 juillet, sur le site impôts.gouv.fr consulter leur avis.

L'année dernière, les 225 784 foyers fiscaux imposables dans le département ont cotisé à hauteur d'un milliard d'euros. Contrairement à la tendance nationale, le Haut-Rhin abrite davantage d'imposables (225 784) que d'exonérés (191 730). Deux tiers des déclarations s'effectuent aujourd'hui en ligne, le papier s'effaçant à la vitesse de 15 % chaque année.

Environ 4 % des foyers ne choisissent ni la déclaration en ligne, ni la déclaration papier, choisissant la case pas de déclaration du tout. Mais le Haut-Rhinois fait plutôt preuve d'un « très bon civisme fiscal », reconnaît le directeur départemental des finances publiques. La preuve rapporte Denis Giroudet, « les non imposables nous occupent autant que les imposables, ils nous contactent s'étonnant que l'administration ne leur réclame rien ! ». Le directeur note également « beaucoup de hausses de taux effectuées spontanément » par les contribuables.
Un solde de 107 millions

Cette campagne des avis comme la nomme l'administration fiscale est la première depuis le prélèvement à la source. C'est l'année « blanche ». Quelque 43 400 foyers ont un solde de plus de 107 millions d'euros d'impôt sur le revenu à régler et doivent effectuer la démarche pour régulariser. En ligne, outil préféré de l'administration qui prône la dématérialisation, c'est mieux. Ça vaut aussi pour le paiement : au-delà de 300 euros, tout règlement notamment en matière d'impôts locaux devra s'effectuer désormais en ligne ou par prélèvement, fini le chèque.

« On est passé de l'imposition sur les revenus 2017, rappelle le directeur des finances publiques du Haut-Rhin à l'imposition sur les revenus 2019. Nous avons calculé les revenus 2018 et les avons annulés ». Annulation qui ne vaut pas pour les revenus dits exceptionnels, genre monnayage de compte épargne temps : « Dix jours ne sont pas imposables », précise Denis Giroudet.
Une restitutionde 93 millions

Cette année, la grande majorité des contribuables recevront donc un avis d'imposition 2018 avec aucun montant à payer en vertu du crédit d'impôt modernisation du recouvrement. L'administration se plaît ainsi à souligner la restitution de plus de 93 millions d'euros à 122 000 foyers, preuve qu'elle n'agit pas comme simple aspirateur à euros et que la soufflerie fonctionne dans les deux sens.

La réforme de la taxe d'habitation va toucher près de 195 000 des 330 000 foyers assujettis, l'administration estimant à 341 euros la somme moyenne économisée par chaque foyer. L'année dernière, 80 % des contribuables ont bénéficié d'une baisse de 30 % de la taxe d'habitation à laquelle s'est ajoutée cette année une nouvelle ristourne de 35 %. La baisse va se poursuivre si bien qu'en 2023, plus personne ne la paiera, soit une économie ou un manque à gagner selon les collectivités territoriales de 189 millions d'euros.
Ph.M.