PSA Mulhouse va réduire sa production

Publié dans le panorama le Mercredi 17 juillet 2019 à 05:57:36

© Dna, Mercredi le 17 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

économie  Automobile
PSA Mulhouse va réduire sa production
La réunion extraordinaire du comité social et économique de ce lundi chez PSA Mulhouse l'a confirmé : le site va réduire sa cadence de production à 29 véhicules par heure. Un millier d'intérimaires pourraient faire les frais de cette réorganisation.
 

 
Les syndicats qui siègent au CSE de PSA Mulhouse sont en colère. Ils en veulent à leur direction qui modifie son plan d'action en réduisant les cadences de moitié, de 58 à 29 véhicules par heure mais sans l'arrêt complet de l'équipe de nuit. « À quinze jours des congés d'été, cette annonce est un coup de massue pour l'ensemble des salariés ! », constatent les syndicats FO, CFE-CGC et CFTC, quand la CGT précise : « La direction confirme qu'environ 1 000 intérimaires vont faire les frais de cette organisation et vont être virés dans les derniers mois de 2019. » Les syndicalistes remarquent que cette réorganisation « de dernière minute » va, en plus des 1 000 suppressions de postes, faire baisser l'employabilité et dégrader les conditions de travail. « Pôle Emploi pour les uns, plus de travail pour les autres », résume la CGT.
Les ventes en berne

Rappelons que cette baisse de cadence doit accompagner l'arrêt de la Peugeot 2008 - remplacée par la 308, mais en 2021 - mais surtout tenter d'atteindre un niveau de qualité « Premium » pour les Peugeot 508 et DS7. Comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, on a appris ce lundi que les ventes mondiales du groupe (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall), pour le premier semestre 2019, avaient chuté de 12,8 %, à 1,9 million de véhicules écoulés.
Laurent GENTILHOMME