Les mineurs à l'honneur

Publié dans le panorama le Mardi 16 juillet 2019 à 06:27:35

© L'alsace, Mardi le 16 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Les mineurs à l'honneur
 

 
 
À l'occasion de la 11e Fête du patrimoine industriel, le carreau Rodolphe a ouvert ses portes au public ce dimanche 14 juillet. Situé entre l'Écomusée et le Parc du Petit Prince, le carreau est mis en valeur depuis près d'un quart de siècle par le Groupe Rodolphe, présidé par Jean Misiano. Cette association, forte de quelque 450 membres, dont beaucoup d'anciens mineurs, est engagée dans une action de pérennisation de la mémoire minière. Le carreau Rodolphe était le site d'exploitation le plus important de la Société des mines Kali Sainte-Thérèse à partir de 1911, qui a employé un millier de personnes jusqu'à sa fermeture en 1976.

Des mineurs-guides ont fait découvrir les lieux dimanche, permettant au public une immersion dans le fonctionnement du carreau minier, à commencer par le hangar de cristallisation d'une surface au sol de 18 200 m², dit « parapluie » en raison de sa charpente supportant 20 000 m² de couverture pour une hauteur de 17 m au faîtage. Ce hangar, qui date de 1937, a fait l'objet de travaux de sécurisation pour accueillir de nouvelles machines en situation d'exploitation, restaurées par le Groupe Rodolphe et en état de marche.

Les visiteurs ont ensuite découvert des bâtiments qui abritent les machines d'extraction de 1912 (en état de marche) et de 1928, le hangar à chlorures, les hangars de stockage, le château d'eau décoré de fresques, construit avant la Seconde Guerre mondiale, le chevalement métallique Rodolphe, construit en 1912 et le chevalement Rodolphe 2 en béton qui date de 1928, des reconstitutions de galeries, la lampisterie et le vestiaire, appelé salle des pendus...
Transmettre ce patrimoine

Tous ces équipements font la fierté du Groupe Rodolphe et de ses membres, qui font visiter toute l'année, sur demande, l'unique site conservé des anciennes mines de potasse. L'épopée de la potasse en Alsace, commencée en 1904, a durablement marqué le paysage et la culture du Bassin potassique. C'est avec émotion que les mineurs-guides, soucieux de transmettre ce patrimoine minier aux jeunes générations, ont partagé leur savoir et leur passion.
Gabrielle SCHMITT HOHENADEL