L'Alsace en version almanach pour 2020

Publié dans le panorama le Mardi 16 juillet 2019 à 06:05:54

© L'alsace, Mardi le 16 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
L'Alsace en version almanach pour 2020
 

 
La couverture du livre, paru aux éditions La Geste. DR
Le grand almanach de l'Alsace 2020, conçu par Jacques Fortier, vient de paraître aux éditions La Geste. Avec ses dictons, ses histoires, ses rétrospectives et ses illustrations, ses cartes du ciel et ses constellations. C'est dans un voyage drôle et passionnant à travers l'Alsace et ailleurs que nous emmène l'auteur.

On apprendra, au détour d'une page, que neuf tours veillent sur les sommets des Vosges alsaciennes, construites à l'époque allemande du Reichsland (1871-1918) pour offrir aux randonneurs un panorama sur les alentours.
Avec les Compagnons de la chanson

On apprendra également, au détour d'une autre page, que Jean-Louis Jaubert, de son vrai nom Louis-Lazare Jacob, est né à Mulhouse, ville qu'il a quittée au début de la Seconde Guerre mondiale pour se réfugier dans le Cantal, puis en Savoie où il créera une chorale, intégrera les Compagnons de la musique, groupe qui s'appellera en 1946 les Compagnons de la chanson et connaîtra le succès.

De dictons en objets (ainsi le sous-bock), de personnes qui deviendront célèbres, tel Goethe étudiant à Strasbourg, de noms de rues (la rue du Sauvage à Mulhouse) en légendes - ainsi celle des lavandières de nuit dont la rencontre serait signe de mort imminente --, on picore historiettes et habitudes locales... et on sourit !

Autour de la figure du roi Henri IV, on apprendra par ailleurs une histoire de Fleurette, en fait une légende autour d'une jeune fille qui se serait suicidée par dépit amoureux. Un peu plus loin, on se penchera sur des inventions qui ont révolutionné l'histoire en général, et de l'Alsace en particulier, du bateau à vapeur à la montgolfière.

Cet almanach rappelle aussi que le premier journal fut strasbourgeois, comme l'historien alsacien Jean-Paul Kintz (1932-2018) l'a établi. En 1605, un imprimeur de Strasbourg, Johann Carolus, a commencé à éditer un recueil de nouvelles hebdomadaire baptisé Relation. Toutes les autres anecdotes, historiettes et inventions sont à découvrir dans l'original.
C. Z.