Colmar Trottinettes : Elles circulent dans le flou, mais ça ne va pas durer

Publié dans le panorama le Mardi 16 juillet 2019 à 05:54:31

© Dna, Mardi le 16 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Colmar  Trottinettes
Colmar Trottinettes : Elles circulent dans le flou, mais ça ne va pas durer
La trottinette n'est plus un jouet. Ou plus seulement. À Colmar comme ailleurs, elle circule de plus en plus, sur la route, les pistes cyclables, les trottoirs, pouvant poser des problèmes de cohabitation. L'autre problème, c'est que la loi ne dit pas encore grand-chose à ce sujet.

 
Au départ de la gare.
C'est désormais une habitude : chaque train arrivant en gare de Colmar déverse matin et soir son lot de trottinettes. Depuis plusieurs mois, ce qui ne fut qu'un jouet pour enfant est devenu un véritable moyen de déplacement citadin, permettant au travailleur de parcourir les derniers kilomètres le séparant de son bureau. « Pour un trajet jusqu'à cinq kilomètres, la trottinette a clairement l'avantage sur le vélo », assure Carel Wijngaards, dirigeant d'Ecologic, qui commercialise et répare des trottinettes électriques pour toute la France depuis sa boutique de la rue des Marchands.
« On peut la prendre avec soi dans le train, au bureau, à la maison »

« La trottinette a cette compacité qui permet d'aller partout, poursuit le spécialiste. On peut la prendre avec soi dans le train, au bureau, à la maison, sans avoir à se demander si on va la retrouver ou si on est autorisé à le faire. »

L'engin a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps, au niveau national, certaines villes étant littéralement envahies par ces objets. « À Colmar, c'est encore calme », observe Jean-Paul Sissler, adjoint au maire en charge de la voirie et de l'espace public. Les pavés du centre-ville seraient-ils un frein naturel à la pratique ? Pas sûr. « Les trottinettes d'aujourd'hui peuvent rouler sur les pavés sans problème », indique Carel Wijngaards. Ce que semble confirmer l'adjoint au maire. « Pendant le marché de Noël, on me signalait parfois la présence de trottinettes en ville. C'est un problème qui va être de plus en plus important. » D'autant que le centre-ville n'est pas le seul endroit concerné. Il n'est pas rare de croiser ces engins à deux roues, le plus souvent électriques, sur les pistes cyclables ou les trottoirs dans différents quartiers.

À ce niveau-là, que dit la réglementation ? « Vous êtes un peu en avance avec cette question, reconnaît Jean-Paul Sissler. Pour l'instant, les trottinettes n'existent pas dans le Code de la route, il n'y a donc pas de règle régissant leur usage. »
Un vide juridique

Ce vide juridique devrait être corrigé dès septembre, avec la signature d'un décret au niveau gouvernemental (lire encadré). En attendant, « puisqu'il n'y a pas de règle, la police ne peut pas sanctionner la circulation des trottinettes électriques sur le trottoir », constate l'adjoint au maire, qui en appelle « au bon sens » et qui n'a pas signé d'arrêté à ce sujet. « Nous allons certainement attendre la réglementation nationale, en septembre », explique-t-il. À sa connaissance, il n'y a pas encore eu à ce jour d'accident grave impliquant une trottinette dans la cité de Bartholdi. Mais la mise en place d'une réglementation devrait permettre de structurer les usages, pour que chacun puisse circuler en toute sécurité.
Esteban WENDLING