MULHOUSE : S'ouvrir au secteur de la santé

Publié dans le panorama le Mardi 16 juillet 2019 à 05:50:25

© Dna, Mardi le 16 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Commerce Site de la Tuilerie
MULHOUSE : S'ouvrir au secteur de la santé
Le 12 août prochain, une pharmacie de près de 400 m² va ouvrir ses portes rue Josué-Hofer, sur le site de la Tuilerie à Mulhouse. Ce sera le premier commerce de la galerie qui fait face au Super U, ouvert il y a huit mois. Pour le pôle médical, le promoteur cherche encore des médecins.
 

 
La nouvelle zone commerciale de la Tuilerie est en phase d'achèvement rue Josué Hofer à Mulhouse.
GALERIE.- Le nouveau bâtiment de la Tuilerie d'une forme oblongue - ou patatoïde - est largement sorti du sol. Les ouvriers travaillent aux finitions intérieures et, au final, l'ensemble de plusieurs cellules mesure près de 3 000 m². Il s'intègre dans le pôle Tuilerie qui regroupe déjà le bâtiment historique de la famille Lesage (avec Le Séchoir, GFC, Buffet Royal...), et le nouveau Super U ouvert en octobre dernier (lire ci-contre). « Au total, depuis 2013, la famille Lesage a investi près de neuf millions d'euros au 25, rue Josué-Hofer », précise Patrick Betscha, attaché de direction chez Oscar Lesage Immobilier. Dans les prochains jours, les travaux, en particulier sur le parvis, vont s'accélérer.
« Jusqu'à six médecins, généralistes ou pas »

UNE PHARMACIE LE 12 AOÛT.- Le premier commerçant à rejoindre cette galerie commerciale est la pharmacie de Christian Wilhelm, actuellement au 114, rue de Pfastatt à Mulhouse. Avec une surface de près de 400 m² (240 pour la clientèle), ce sera probablement la plus grande de Mulhouse « et un site pilote pour le groupe Gifar dont je fais partie », explique Christian Wilhelm qui proposera trois espaces bien distincts pour l'entretien, le dépistage et l'orthopédie. « On va prendre une orientation nature. D'ailleurs, le nom sera Ma pharmacie nature. Mon adjointe est vraiment très performante en homéopathie et moi j'ai fait pharma... pour ne pas vendre de médicaments ! » Ce déménagement de la rue de Pfastatt « est une sacrée bouffée d'oxygène », souligne le pharmacien dont l'entreprise compte six emplois équivalent temps plein. « Si on était resté rue de Pfastatt, j'aurais probablement dû me séparer d'une personne. » Déménagement prévu le 12 août, si le chantier est terminé. « Je ne vous cache pas que l'on est en flux tendu », précise Patrick Betscha.

Patrick Betscha (à gauche), explique les travaux en cours au pharmacien Christian Wilhelm qui viendra s'installer dans cette cellule mi-août. Photo L'Alsace /L.G.

LE PÔLE MÉDICAL SE REMPLIT.- La pharmacie sera bientôt là, un médecin généraliste va suivre sur une cellule de 100 m² - mi-septembre - et quatre infirmières sont en phase de signer également leur arrivée à la Tuilerie. Il reste encore de la place sur ce pôle médical (hors pharmacie) de 750 m². « On peut installer jusqu'à six médecins, généralistes ou pas. Mais si on pouvait en avoir rapidement trois, ce serait bien. Mais je ne vous cache pas que c'est compliqué. Mulhouse n'est pas la ville qui attire le plus les médecins alors qu'il y a beaucoup de besoins, en particulier dans ce secteur de la gare du nord », souligne Patrick Betscha. Devant le pôle médical, un espace vitré de 170 m² est réservé à un commerce de santé (opticien, diététicien ou autre). Les personnes qui sont intéressées par ce projet médical peuvent donc contacter Patrick Betscha par mail (patrick.betscha@groupe-lesage.fr).

UN NOUVEAU RESTAURANT.- Globalement, la moitié de la galerie sera réservée à des commerces classiques et l'espace qui jouxte l'avenue Josué-Hofer est déjà réservée pour la création d'une cafétéria traditionnelle. « Ce sont les responsables du Buffet Royal qui vont ouvrir cette cafétéria au 1er octobre, sur 400 m², avec une belle terrasse. Mais ce ne sera pas de la nourriture asiatique », précise Patrick Betscha. Un commerce de meubles sur 400 m² sous le nom de Meubleland devrait ouvrir le 1er novembre et le dernier espace commercial - toujours en négociation - pourrait revenir à un commerce de salles de bains et carrelages. Côté surface commerciale, c'est donc potentiellement complet. Reste à trouver plusieurs médecins et un commerce lié à la santé. « L'idée serait d'inaugurer ce nouvel ensemble en janvier 2020 », précise Patrick Betscha.
Textes et photos : Laurent GENTILHOMME