Saint-Louis agglomération Transport : Les nouveautés pour la rentrée de septembre

Publié dans le panorama le Mardi 16 juillet 2019 à 05:47:19

© Dna, Mardi le 16 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Saint-Louis agglomération Transport
Saint-Louis agglomération Transport : Les nouveautés pour la rentrée de septembre
Pour la rentrée, Saint-Louis agglomération prépare des modifications et des extensions de trois des lignes de son réseau Distribus. Elles concernent les lignes 2, 8 et 14, à partir du 2 septembre.

 
À compter du 2 septembre, la ligne 2 de Distribus est prolongée jusqu'à Rosenau. Saint-Louis agglomération prolonge aussi sa ligne 8 jusqu'à Sierentz et reprend la ligne régionale 714, qui devient la ligne 14, entre Lienbenswiller et Saint-Louis Gare.
Les trois extensions de lignes de bus seront valables à partir du 2 septembre. Les grilles horaires des nouvelles lignes 2, 8 et 14 du réseau Distribus, le réseau de transports en commun de Saint-Louis Agglomération, « sont propres et seront bientôt mises en ligne », assure Hubert Vaxelaire, qui dirige le service transports de la communauté d'agglomération.

Ces modifications ont été élaborées dans le cadre de la délégation de services publics - trois des options ont été levées. « Il en reste quatre sur ce marché qui court jusqu'en 2025. Nous nous adapterons au fur et à mesure, en fonction de la demande. Et cela ne bloque pas pour autant des améliorations, à la marge, sur certaines lignes ou certains horaires. »
Ligne 2

La ligne 2, premier grand changement, est prolongée jusqu'à Rosenau. « Rosenau, plus de 2500 habitants, était la commune de l'ancienne CA3F la plus mal desservie, par l'ancienne ligne régionale 6, avec, en dehors des heures de pointe, quelques rares bus dans la journée. »

L'arrivée de la ligne 2, qui desservira donc les cinq arrêts de Rosenau, bouleverse les choses : avec un bus toutes les demi-heures aux heures de pointe, et à peu près un par heure en dehors. « Pour l'heure, l'offre horaire de la ligne ne va pas changer. Parmi les options à finaliser à l'avenir, figure notamment un cadencement renforcé avec, notamment, une vraie régularité. » Ce sera pour une phase ultérieure.

À Village-Neuf, en revanche, la ligne 2 n'ira plus dans le quartier de la rue de la Paix (qui comprend notamment la maison de retraite) ; ce dernier n'est pas pour autant délaissé, il continue d'être desservi par la ligne 603, en direction de Huningue, cadencée à 30 minutes en heure de pointe, 60 en heure creuse. « Cette ligne 2 à Village-Neuf, dans sa nouvelle configuration, dessert l'axe nord-sud, avec deux arrêts dans la rue Foch, peu ou prou à la hauteur de l'école, et à la hauteur du Cheval Blanc en direction de Rosenau. »

Et Hubert Vaxelaire de préciser : « Pour les collégiens, rien ne change ; ils peuvent aller au collège Nerval par la ligne 603. Certains lycéens, sans doute, devront marcher un peu plus, selon l'endroit où ils habitent. » Mais, grosso modo, « Village-Neuf reste aussi bien desservie qu'avant. C'est la répartition qui est différente. »
Ligne 8

La ligne 8, encore baptisée 608 (parce qu'elle est en partie sur le territoire suisse) sera prolongée jusqu'à Sierentz vers le nord. « Nous utiliserons les arrêts existants. Et, tout au nord, nous en créons un nouveau, dans la zone commerciale de Sierentz, à côté de la station-service de l'hypermarché. » Sierentz est « une grande commune, il était important de desservir la zone commerciale qui propose une offre diversifiée. Nous savons qu'ailleurs, là où il y a des hypermarchés, il y a un public qui utilise le bus pour faire ses courses ». Par ailleurs, un nouvel arrêt sera envisagé à la sortie sud de la ville vers Bartenheim, l'année prochaine.

Côté horaires, la grille de la ligne « a été complètement revue. La ligne 8 aura une grille cadencée, toutes les 30 minutes aux heures de pointe, et toutes les 60 minutes le reste de la journée ; elle passera devant plusieurs établissements scolaires importants, le collège Dolto à Sierentz, le collège des Missions à Blotzheim et le collège des Trois-Pays à Hégenheim. Nous avons fait attention à ce qu'il y ait des bus aux différents horaires de sortie, notamment à Hégenheim. Il y avait par exemple un bus pour ramener les enfants qui sortaient à 15 h 30, en direction de Blotzheim. Il est maintenu ».

La ligne 8 n'entrera pour l'heure pas dans la ruelle devant le collège Dolto à Sierentz. Il y a déjà les cars des neuf circuits de ramassage scolaire qui existent ; ces circuits scolaires sont gérés par des marchés publics différents, qui seront abordés l'an prochain, avec des modifications à prévoir en fonction de la carte scolaire notamment.

Vers le sud enfin, six stations seront desservies en Suisse, jusqu'au terminus du Bachgraben, (sur le territoire de la Ville de Bâle), en passant par Allschwil. « Nous savons qu'il y a des Alsaciens qui utilisent cette ligne pour aller se baigner dans la piscine près du Bachgraben. Et la connexion se fait avec le tram 6 à Allschwil. Enfin, nous avons découvert que plusieurs dizaines de scolaires suisses prenaient la ligne 8 pour se rendre au collège des Missions de Blotzheim ! »
Ligne 14

La ligne 14 est un peu différente : c'est la reprise de l'ancienne ligne départementale, puis régionale, que SLA et son réseau Distribus reprennent. « Elle nous a été transférée parce qu'elle est comprise entièrement sur notre territoire, indique Hubert Vaxelaire. La Région transfère la ligne et les moyens financiers. »

Et d'indiquer : « Nous maintenons les horaires existants ; ils correspondent aux besoins des lycéens. Nous avons ajouté de l'offre ; elle est sous forme de transport à la demande, avec un bus par heure toute la journée. Selon l'heure, ce seront des cars ou des véhicules de 20 places. Nous ajusterons en fonction de la demande. » Il faut réserver 3 h à l'avance pour ce service durant les heures creuses. SLA en a profité pour « intégrer le circuit scolaire qui dessert le collège de Hégenheim » dans cette ligne 14, en accord avec la société Métrocars.

C'est une ligne qui va de Liebenswiller à Saint-Louis, « avec des tiroirs vers Neuwiller et Hagenthal-le-Haut », c'est-à-dire des détours pour desservir ces communes. Elle comporte quelques nouveaux arrêts ; à Liebenswiller, pour permettre aux bus de faire une boucle, dans la rue des Aubépines, ou à Hagenthal-le-Haut, idem, avec l'arrêt Hoffacker. Enfin, un nouvel arrêt, Ardennes, a été créé à Hégenheim, pour le haut du village vers Hagenthal.

Autre nouveauté, le terminus, qui a été déplacé de la place de l'Europe à la gare, côté ouest, ce qui permettra de renforcer l'intermodalité - les lycéens par exemple pourront prendre le tram 3 pour un arrêt, c'est inclus dans leur abonnement.

Notons que le transport à la demande est inchangé pour les huit communes de l'ancienne Porte du Sundgau qui ne se trouvent pas sur la ligne 14, et pour les 16 communes de l'ancien Pays de Sierentz dans l'arrière-pays de Bartenheim et Sierentz.
Jean-Christophe MEYER