ALTKIRCH Hôpital Saint-Morand : « Un compromis acceptable »

Publié dans le panorama le Mardi 16 juillet 2019 à 05:45:16

© Dna, Mardi le 16 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

ALTKIRCH  Hôpital Saint-Morand
ALTKIRCH Hôpital Saint-Morand : « Un compromis acceptable »

 
Nicolas Jander, maire d'Altkirch, parlait hier soir, à l'issue de la présentation du résultat de la concertation concernant l'évolution de l'offre de soins du Groupement Hospitalier Régional Mulhouse Sud Alsace (GHRMSA), d'un « compromis acceptable » pour ce qui concerne l'hôpital d'Altkirch.

« Ayant choisi de participer à la concertation plutôt que de pratiquer la politique de la chaise vide», il estime que l'Agence régionale de Santé «a tenu compte» des arguments qu'il a présenté concernant les besoins en territoire rural. L'annonce du maintien du service des urgences 24h/24 jusqu'en 2022, dans le cadre d'une réorganisation avec Mulhouse avec la création d'une équipe territoriale de médecins urgentistes pour l'ensemble des sites, et sous réserve de trouver les médecins urgentistes, le satisfait. Accueillie avec un pincement au coeur, la suppression de la salle de naissances d'Altkirch était « un combat ingagnable ». « On n'accouchera plus à Altkirch mais on pourra y faire plein d'autres choses et on sera accueilli 24h/24 par un médecin. Ce ne sera pas un Ehpad mais un nouvel hôpital rural », a-t-il commenté avec en perspective le développement de la chirurgie ambulatoire, des consultations en e-santé et des suivis en cancérologie.
N.B.-G. Lire aussi en page Région

Lire aussi en page Région