Santé A Thann et Altkirch : La fin des maternités dès le 4 novembre

Publié dans le panorama le Mardi 16 juillet 2019 à 05:40:10

© Dna, Mardi le 16 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Santé  A Thann et Altkirch
Santé A Thann et Altkirch : La fin des maternités dès le 4 novembre
L'annonce a surpris toutle monde lundi soir : les maternités de Thann et d'Altkirch, qu'on croyaiten sursis jusqu'à la fin del'année, fermeront dès le 4novembre. Elles céderontla place à un centre périnatalde proximité, en collaboration avec le pôle Femme- Mère- Enfant de Mulhouse.

 
Un centre périnatal à Altkirch et Thann accueillera à partir du 4 novembre les femmes avant et après leur accouchement. Les accouchements, eux, devront être pratiqués au nouvel hôpital Femme-Mère-Enfant à Mulhouse.

C'est ce qu'ont annoncé lundi soir Christian Lannelongue, directeur de l'Agence régionale de santé Grand Est, et Corinne Krencker, directrice du GHRMSA (Groupement hospitalier de la région de Mulhouse Sud-Alsace), au cours d'une conférence de presse à Mulhouse.

Chaque centre périnatal fonctionnera avec une équipe pluridisciplinaire, dont un médecin, et s'appuiera sur les professionnels de santé libéraux des deux territoires.

Les transports sanitaires seront renforcés. Le nouveau dispositif prévoit ainsi la présence d'une sage-femme dans les ambulances du Smur. Des ambulances avec une sage-femme à bord seront dédiées au transport des patientes. Dans les cas d'accouchement inopiné à domicile - on en compte une quinzaine par an -, l'hélicoptère de secours pourra intervenir avec, toujours à son bord, une sage-femme.
«Nous prévoyons 600 accouchements supplémentairesà Mulhouse par an»

« Les équipes soignantes du pôle gynécologie-obstétrique du GHRMSA seront réorganisées sur l'ensemble du territoire. Nous prévoyons 600 accouchements supplémentaires à Mulhouse par an avec la fermeture de ces deux maternités, soit 1,6 naissance par jour », note Corinne Krencker, directrice du groupement.

Parmi les autres mesures annoncées, la dernière consultation de grossesse aura lieu à l'hôpital de Mulhouse, dans tous les cas, « pour permettre aux futures mamans de découvrir la maternité ». Un appartement est en cours d'aménagement : il servira à accueillir les familles pour des accouchements imminents.

Un dossier médical obstétrique sera par ailleurs accessible dans les services de gynécologie de Mulhouse, Thann et Altkirch, pour assurer une prise en charge efficace.

Dans les secteurs d'Altkirch et de Thann, le réseau de suivi constitué de sages-femmes libérales sera densifié et le réseau de périnatalité Thur-Doller sera étendu dans le Sundgau en 2020.

De plus, l'équipe d'hospitalisation à domicile (HAD) Sud Alsace interviendra en complément des autres prises en charge. Des rendez-vous pour les suivis de grossesse sont déjà possibles au centre d'Altkirch et à Thann.

Ce dispositif sera installé progressivement à partir de fin septembre pour un déploiement le 4 novembre sur les trois sites. « Nous nous sommes inspirés de dispositifs déjà existants à Guebwiller et Bar-Le-Duc », a souligné Christian Lannelongue. Celui-ci qui a justifié cette annonce au coeur de l'été par « la nécessité de présenter ces objectifs lors de la visite des experts de la Haute autorité de santé, en septembre prochain, pour la certification de l'ensemble des établissements du GHRMSA. En mai dernier, elle avait émis des réserves quant à la poursuite de ces deux maternités, pour des raisons de sécurité »