Turckheim Centre d'incendie et de secours : Une belle cérémonie

Publié dans le panorama le Mardi 16 juillet 2019 à 05:33:20

© Dna, Mardi le 16 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Turckheim  Centre d'incendie et de secours
Turckheim Centre d'incendie et de secours : Une belle cérémonie
Vendredi soir, le centre d'incendie et de secours de Turckheim organisait une cérémonie devant ses locaux pour la promotion au grade supérieur de quatre sapeurs-pompiers.

 
La cérémonie de promotion au grade supérieur a mis à l'honneur le chef de corps, Pierre Wittmer.
Le lieutenant Pierre Wittmer, chef de corps du centre de Turckheim, est promu au grade de capitaine ; le sergent Robert Kuentzmann au grade d'adjudant honoraire ; le sergent Sébastien Tannacher reçoit l'appellation de sergent-chef et le caporal-chef Basile Culot devient sergent.

La cérémonie s'est déroulée en présence du député Jacques Cattin, du conseiller départemental Lucien Muller, du maire de la ville Jean-Marie Balduf, de représentants du groupement nord et de la gendarmerie de Wintzenheim. Menée avec une rigueur toute militaire, la cérémonie a cependant prêté à sourire quand Robert Kuentzmann s'est vu remettre un képi un peu petit pour sa tête.
« Un parfait exemple pour les jeunes »

Entré chez les sapeurs-pompiers de Turckheim, corps communal à l'époque, le 3 juin 1981, Robert Kuentzmann a décidé de mettre un terme à son activité opérationnelle. Connu au centre pour son sérieux et ses qualités de pédagogue, il a été salué par Philippe Hurst, chef du groupement nord adjoint comme « un parfait exemple pour les jeunes ». Le chef de corps lui a remis une statue en remerciement de son long engagement (38 ans) au CIS de Turckheim.

Autre belle récompense, la promotion au grade de capitaine de Pierre Wittmer, chef de corps du CIS de Turckheim depuis 2011 et sapeur-pompier depuis 1992. « Nous avons à Turckheim, une admiration particulière pour notre corps de sapeurs-pompiers qui représente le symbole du dévouement et du bénévolat, discourt le maire. Votre carrière, Pierre, en est le parfait exemple. Cette promotion au grade de capitaine récompense une carrière de vingt-six ans... Elle est la juste récompense de votre dévouement quotidien, de vos qualités professionnelles. Elle doit être aussi un encouragement pour continuer votre engagement. C'est aussi une reconnaissance du travail réalisé ».