60 000 EUR détournés : le trésorier d'une association condamné

Publié dans le panorama le Vendredi 05 juillet 2019 à 06:11:48

© L'alsace, Vendredi le 05 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
60 000 EUR détournés : le trésorier d'une association condamné
 

 
« C'était un homme bien, sans histoires, qui s'était toujours mis au service des autres. Jusqu'au jour où, se retrouvant seul à la suite d'un divorce, il a rencontré quelqu'un qui l'a initié à toutes sortes d'excès dans le monde de la nuit, le champagne coulait à flots et la cocaïne circulait. Trésorier d'une association, il lui a été facile de trouver de l'argent en le détournant, entre 2013 et 2017 : usage de la carte bancaire, retraits aux distributeurs automatiques et au guichet, et quelques sommes en liquide lors d'événements organisés », a plaidé l'avocat de la défense Me Olivier Salichon, devant le tribunal correctionnel de Colmar.
« J'avais reporté des chiffres d'une année sur l'autre »

« Jusqu'à l'arrivée d'une nouvelle présidente, personne ne s'est rendu compte de rien ? », a questionné un magistrat. « Le commissaire aux comptes n'a rien vu, j'avais reporté des chiffres d'une année à l'autre », a expliqué l'ex-trésorier, âgé de 52 ans, devant répondre d'abus de confiance. Présentant un certificat attestant qu'il a arrêté la cocaïne, il s'est de nouveau excusé, en tant que « seul responsable et le seul bénéficiaire ».

« Reconnaître les faits ne suffit pas, il faut rembourser : ce monsieur dit vouloir le faire, mais n'a pas versé un centime à ce jour ! », a fustigé la procureure Catherine Sorita-Minard avant de requérir six mois de prison avec sursis.

Le prévenu a proposé divers moyens, et en dernier recours de vendre sa maison, puisqu'il souhaite quitter ce village où sa réputation en a pris un coup, en même temps que les finances de l'association.

Jamais condamné auparavant, le quinquagénaire a écopé d'un an de prison avec sursis. Il doit indemniser l'association à hauteur de 60 460 EUR de préjudice financier et 4000 EUR de préjudice moral.
J-F.S