Lac du Ballon : sensibiliser les usagers pour préserver le site

Publié dans le panorama le Vendredi 05 juillet 2019 à 06:06:19

© L'alsace, Vendredi le 05 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Lac du Ballon : sensibiliser les usagers pour préserver le site
 

 
Les réserves du lac du Ballon représentent 30 % de la consommation en eau de la population du territoire. Photos L'Alsace /Audrey NOWAZYK
Le lac du Ballon, à Lautenbach-Zell, est devenu, au fil des années, un plan d'eau où affluent les touristes et les habitants du secteur en période estivale. Une fréquentation en hausse qui participe à faire vivre ce site remarquable, mais qui engendre aussi des désagréments. Marc Jung, le président de la Communauté de communes de la Région de Guebwiller (CCRG), rappelle qu'il « est nécessaire de rappeler les règles de bonne conduite dans ce lieu », qu'il s'agisse d'hygiène ou de comportement.
Des patrouilles de la Brigade verte durant l'été

Des règles qui ne sont pas mises en place pour brider les usagers des lieux, mais qui ont des raisons bien pragmatiques, en particulier le fait que ce plan d'eau est l'une des réserves en eau potable du territoire. Avec le lac de la Lauch, il alimente les communes de Lautenbach, Buhl, Guebwiller, Issenheim et Bergholtz, ainsi que Soultz en secours. Roland Martin, vice-président en charge de l'eau potable au sein de la CCRG, souligne que cette compétence est toute récente pour l'intercommunalité. « La CCRG l'a intégrée le 1er janvier 2018 et nous nous sommes rapidement attelés à la recherche de solutions pour sensibiliser le public à la protection de cette ressource », explique-t-il.

Les élus ont opté pour la signature d'une convention avec la Brigade verte. Les gardes champêtres auront pour mission, durant toute la période estivale, d'effectuer des patrouilles au lac du Ballon, pour sensibiliser, voire sanctionner les personnes qui ne respectent pas les règles du site. Ils distribueront des flyers, « en papier recyclé, biodégradables et imprimés avec de l'encre végétale », précise François Perrin, chargé de mission « eau » à la CCRG. Ils pourront intervenir de 9 h à 23 h.

Un mégot « peut dégrader jusqu'à 500 ml d'eau »

Plusieurs arrêtés préfectoraux, peu respectés ces dernières années, ont pourtant été pris pour préserver le site du lac du Ballon. Il est par exemple interdit d'y déposer des déchets. Les activités suivantes sont par ailleurs prohibées : la baignade, le canotage, le caravaning et les feux. François Perrin précise qu'il existe de nombreux sites, dans les communes et vallées alentour, équipés et autorisés pour pratiquer ces activités de loisir. « À 15 minutes de voiture se trouve l'aire de loisirs de Lautenbach et, à 30 minutes, le centre aquatique Nautilia, à Guebwiller », détaille-t-il. Et d'ajouter : « Pour ceux qui souhaitent nager dans un lac, il leur faudra se rendre dans la vallée voisine de la Thur, au lac de Kruth-Wildenstein, qui est équipé pour accueillir en toute sécurité les activités nautiques. » La baignade est un réel problème au lac du Ballon. « Une fine couche de crème solaire peut provoquer des pollutions importantes », insiste François Perrin. Ce dernier mentionne également qu'un mégot « peut dégrader jusqu'à 500 ml d'eau ».

Une présence humaine de plus en plus visible

En ce qui concerne la propreté du site, la présence humaine se fait de plus en plus visible. Canettes, bouteilles, boîtes de conserve jonchent le moindre recoin. « C'est de pire en pire, témoignage Dominique, une Guebwilleroise habituée des randonnées autour du lac du Ballon. En été, il y a des déchets partout. » Elle mentionne aussi la pollution sonore. « De plus en plus de personnes mettent la musique à fond pour faire la fête ». François Perrin a quant à lui déjà constaté la présence de groupes électrogènes.

François Perrin, chargé de mission "eau" auprès de la communauté de communes de la Région de Guebwiller, découvre des déchets lors de chacun de ses passages. Photo L'Alsace /Audrey NOWAZYK

Malgré les panneaux d'interdiction, des baigneurs continuent de faire trempette dans le lac. Photo L'Alsace /Audrey NOWAZYK

Selon les élus, les randonneurs sont souvent les plus habitués aux règles de bonne conduite, notamment en rapportant leurs déchets avec eux. Photo L'Alsace /Audrey NOWAZYK

Au lac du Ballon, la baignade, le canotage et le feu sont formellement interdits. Photo L'Alsace /Audrey NOWAZYK

De nouveaux panneaux seront implantés sur le site afin que les usagers respectent la réglementation. Photo L'Alsace /Audrey NOWAZYK

Des témoignages comme celui de Dominique, les agents de la communauté de communes en ont recueilli plusieurs, notamment de la part des associations de pêche. « La collectivité a fait le choix de ne pas installer de poubelles ni de bennes sur les lieux, et de ne pas organiser de collecte, pour sensibiliser au respect des lieux », justifie Marc Jung. Et d'insister : « L'endroit restera sympa si les gens le respectent. »

Pour s'assurer que le message passe auprès de tous les utilisateurs, de nouveaux panneaux pédagogiques seront prochainement installés aux abords du site.
Audrey NOWAZYK SE RENSEIGNER Pour renseignement sur les risques et les peines encourues en cas d'infraction, contacter la mission « eau » (protection de la ressource en eau) du bassin-versant de la Lauch au 03.89.62.12.34.