La déchetterie Europe se met au vert

Publié dans le panorama le Jeudi 04 juillet 2019 à 05:55:09

© L'alsace, Jeudi le 04 Juillet 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
La déchetterie Europe se met au vert
 

 
La nouvelle déchetterie Europe à Wintzenheim doit ouvrir fin septembre. Photo L'Alsace /Vanessa MEYER
« La valorisation est au coeur de nos déchetteries nouvelle génération », insiste Gilbert Meyer, président de Colmar agglomération.

« Plus les filières de tri sont organisées, moins le traitement des ordures coûte cher », ajoute Laurent Ott, directeur du service de la gestion des déchets de l'agglomération.
Répondre aux besoins de 50 000 habitants

À l'occasion d'une visite de la nouvelle déchetterie Europe à Wintzenheim-Logelbach, élus et techniciens mettent plus que jamais l'accent sur l'économie circulaire à moins de trois de l'ouverture.

À terme, le centre de recyclage de 1,3 hectare répondra aux besoins de 50 000 habitants de l'agglomération et devrait traiter 8 000 tonnes d'ordures chaque année, grâce à 35 filières de tri. La déchetterie pourra accueillir 600 voitures par jour.
18 bennes et 35 filières de tri

18 bennes, accessibles aux personnes à mobilité réduite, seront installées. Photo L'Alsace /Vanessa MEYER

À l'extérieur, 18 bennes, accessibles aux personnes à mobilité réduite, seront installées sur le quai principal. Chacune sera dédiée à un type de déchet : bouchons liège, plastique, plâtre, gobelets, pots horticoles, cintres, tuyaux, sol PVC, jouets, radiographie, encadrements de fenêtre, capsules Nespresso, lunettes, chaussures, vêtements usagés, polystyrène, etc. Un quai pour les déchets verts a également été créé. Laurent Ott, de Colmar agglomération, estime que 1 200 tonnes de déchets verts seront déposées chaque année sur le site.

Le futur hangar doit accueillir 252 panneaux photovoltaïques sur son toit. Photo L'Alsace /Vanessa MEYER

Un hangar, dont le toit accueillera 252 panneaux photovoltaïques sur une surface de 400 m², abritera plusieurs espaces de tri :

- Une ressourcerie gérée par Espoir. L'association colmarienne récupérera des objets divers (vaisselle, jouet, luminaire, etc.) pour les revendre dans son local, situé rue Ampère.

- Un espace « nouvelles filières » (cartouches d'encre usagées, vélos, etc.) géré par l'entreprise privée Schroll.

- Une collecte des déchets ménagers spéciaux considérés comme dangereux. - Une collecte des déchets d'équipements électriques et électroniques.

- Les vélos usagés seront également récupérés et reconditionnés par l'association colmarienne Vélodocteurs.
Marine ERNOULT PLUS WEB Retrouvez notre article enrichi, notre diaporama et vidéo sur www.lalsace.fr