« Heureux d'être ensemble »

Publié dans le panorama le Dimanche 16 juin 2019 à 05:57:25

© Dna, Dimanche le 16 Juin 2019 
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

CERNAY-WITTELSHEIM Une nouvelle caserne pour des sapeurs-pompiers réunis 
« Heureux d'être ensemble »
Après des années de réflexion et des mois de travaux, la nouvelle caserne du centre de secours de Cernay-Wittelsheim a été officiellement inaugurée hier matin, en présence de nombreux élus, alors que la France célébrait la Journée nationale des sapeurs-pompiers. 
 

 
La remise où sont entreposés les camions et les véhicules de secours a été imaginée comme un circuit pour faciliter le travail des sapeurs-pompiers. Ils entrent dans le bâtiment par le Sud, côté Thur, (à droite sur la photo) et ressortent côté Nord.
C'était hier une journée trois en un sur le parvis du centre de secours flambant neuf de Cernay-Wittelsheim. Alors qu'avait lieu la Journée nationale des sapeurs-pompiers, le département et les élus locaux en ont profité pour inaugurer officiellement ce nouveau lieu, « qui répond pleinement aux besoins du territoire », selon Brigitte Klinkert, la présidente du Haut-Rhin et du Conseil d'administration du SDIS 68. Le capitaine Julien Gsell a également pris officiellement la tête du centre de secours (lire ci-dessous), succédant ainsi au commandant Gilles Trasléglise.
Le bâtiment forme un circuit

Sur le ban communal de Wittelsheim, mais « tout proche du panneau Cernay », comme l'a noté Yves Goepfert, le maire de la commune, la nouvelle caserne ne passe pas inaperçu. Installée sur un terrain de 3 hectares, au bord de la Thur, elle a été conçue pour faciliter le travail des sapeurs-pompiers. « La spécificité du bâtiment, c'est la marche en avant, nous explique Pierre Lynde, l'architecte mulhousien du projet. Les pompiers sont appelés, doivent se mettre en tenue, accéder au véhicule et prendre le départ en quelques minutes. Il fallait concevoir une sorte de circuit. »

Une disposition qui convainc les principaux intéressés, à commencer par le nouveau chef, le capitaine Julien Gsell. « Cette fusion entre les deux casernes est entérinée depuis décembre 2011, c'était assez long, commence-t-il. Maintenant que c'est arrivé, on est heureux d'avoir des locaux fonctionnels et adaptés et d'être ensemble. » Voilà déjà trois mois que les sapeurs-pompiers des anciennes casernes de Cernay et de Wittelsheim, à présent réunies, ont pris possession des lieux. Dorénavant, ils sont une centaine de volontaires et sept professionnels capables d'intervenir sur sept communes alentour et de porter secours à 33 200 personnes.
Financé par le SDIS 68

Le projet de fusion aura mis environ 10 ans à voir le jour. Entièrement financé - à hauteur de 5,5 millions d'euros TTC dont 3,7 millions HT pour les travaux - par le SDIS 68, il participe à la « volonté de moderniser les centres de secours » du Haut-Rhin, dixit sa présidente.

En plus des Jeunes sapeurs-pompiers, qui sont une quarantaine, cette nouvelle caserne devrait encore accueillir dans les mois à venir le Groupement de formation et activités physiques (GFAP), faisant d'elle un centre de secours complet.
Morgane SCHERTZINGER PLUS WEB Nos vidéo et diaporama sur dna.fr

PLUS WEB Nos vidéo et diaporama sur dna.fr