Au fait...Stratégie en trompe-l'oeil

Publié dans le panorama le Mercredi 15 mai 2019 à 06:28:09

© L'alsace, Mercredi le 15 Mai 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Au fait...Stratégie

en trompe-l'oeil

Marine Ernoult

Samedi 11 mai, pendant le traditionnel marché colmarien place Saint-Joseph, le Rassemblement national (RN) est en pleine opération de tractage pour les Européennes. Dans les sondages, la liste conduite par Jordan Bardella se dispute la première place avec celle de la République en Marche pour le scrutin du 26 mai. Sur le terrain, le RN change de tactique. Il ne se place plus à l'écart de la construction européenne mais en son centre, avec la volonté affichée de réformer le fonctionnement des institutions.

Pourtant, quand on regarde le travail des 24 eurodéputés RN envoyés à Strasbourg en 2014, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils n'ont pas été très assidus et productifs. En cinq ans, ils n'ont voté aucune directive, y compris concernant l'immigration, si chère à Marine Le Pen. Sur l'écologie, le nouveau thème de prédilection du RN, les députés européens ont voté contre tous les textes qui visaient à réduire les émissions de gaz à effet de serre ou à favoriser les énergies renouvelables. À la vue de ce maigre bilan, on en vient à se demander pourquoi le parti d'extrême droite cherche à tant à investir l'arène du Parlement européen ?