Cernay Fédération des associations de Cernay : La foire aux questions

Publié dans le panorama le Mercredi 15 mai 2019 à 05:54:07

© Dna, Mercredi le 15 Mai 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Cernay Fédération des associations de Cernay
Cernay Fédération des associations de Cernay : La foire aux questions
Lors de son assemblée générale, la Fédération des associations de Cernay déplore la montée en flèche des tarifs de l'Espace Grün depuis la création de l'Epic (Espaces culturels Thann-Cernay).

 
Les animations de Noël mobilisent chaque année les associations membres de la Fac.
Lors de l'assemblée générale de la Fédération des associations de Cernay (Fac) au Cercle familial, le président Jean-Pierre Wipf, dont c'est la dernière année de présidence, et le vice-président Alain Elbisser ont d'entrée abordé le coeur des préoccupations des 91 associations membres : un Espace Grün devenu inaccessible pour les associations depuis la création de l'Epic (Espaces culturels Thann-Cernay). Les tarifs de l'Espace Grün sont montés en flèche, c'est aussi la raison pour laquelle cette assemblée générale s'est tenue au Cercle familial. « Les associations n'y sont plus les bienvenues, a déploré Alain Elbisser, tout est devenu payant et il n'y a plus aucune confiance entre la direction de l'Espace Grün et les associations. Pourtant, au départ, l'Espace Grün était fait pour nous avec la grande salle modulable. Les élus décident et nous, on trinque. Le Grün est perdu pour nous. »

Le président de la Fac, le vice-président Alain Elbisser, le futur président de l'association des bénévoles et d'autres présidents d'association ont lancé un appel au maire de Cernay, Michel Sordi, présent à l'assemblée générale. Ce dernier leur a répondu que « l'Epic devait être une source de satisfaction pour tout le monde. Ce n'est pas le cas pour le moment. Le problème sera réglé, je m'y engage », a-t-il affirmé.

À la question soulevée par Christophe Meyer, président du syndicat d'initiative, concernant les solutions alternatives pour les associations - salle des sapeurs-pompiers vacante, Cercle familial qui aurait bien besoin d'une rénovation ou encore la construction d'une nouvelle salle - la réponse du maire fut la suivante : « Il faut lister les besoins des associations et mener des études nécessaires. »
Des bénévoles fortement sollicités

Mais la Fac, c'est aussi beaucoup d'éléments positifs, comme la réussite des manifestations : le carnaval (l'une des plus importantes), le concert de Claudio Capéo qui a mobilisé 192 bénévoles, les animations de Noël. En 2019, les bénévoles seront à nouveau fortement sollicités pour les dix ans du Parc des Rives de la Thur le week-end de la Pentecôte et un Open air au mois d'août.

Mario Cracogna, adjoint aux associations, a annoncé que la fusion des clubs de football de la ville est actée et que les modalités pratiques se mettront en place courant mai. Jean-Paul Omeyer, vice-président du Conseil régional du Grand Est, fidèle de la Fac qu'il a contribué à créer en 1995, a rappelé aux associations présentes qu'il existe des subventions pour des manifestations sportives de haut niveau et qu'elles doivent en faire la demande. Il a également évoqué ses nouvelles fonctions de président de la commission sports de Régions de France au sein de la toute nouvelle Agence nationale du sport lancée le 24 avril par la ministre des Sports Roxana Maracineanu.
Sylvie REIFF