salle des Catherinettes Assemblée générale de l'Office municipal des sports : Dans le dur et dans le rouge

Publié dans le panorama le Mercredi 15 mai 2019 à 05:36:51

© Dna, Mercredi le 15 Mai 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

salle des Catherinettes Assemblée générale de l'Office municipal des sports
salle des Catherinettes Assemblée générale de l'Office municipal des sports : Dans le dur et dans le rouge
L'assemblée générale ordinaire de l'Office municipal des sports (OMS) de Colmar s'est déroulée, fin avril,dans la salle des Catherinettes. L'occasion de prendre le pouls de la vitalité sportive colmarienne.

 
La grande famille des sportifs réunie et entourée des personnalités locales.
Les représentants présents des 135 associations sportives, que compte la Ville, ont été accueillis par le président de l'OMS Jean-Claude Geiller.

Dans son rapport moral, le patron de l'OMS a souligné d'emblée qu'il « entamait la dernière année de son mandat. » Colmar est une ville sportive et les pratiquants ont tout ce qu'il leur faut pour réussir comme l'a rappellé le président : « L'OMS est présent auprès des associations et sera de toutes les grandes étapes de la vie colmarienne, comme celle de l'arrivée du Tour de France à Colmar, le 10 juillet, dans le cadre de la 100e année du maillot jaune ou pour d'autres événements encore. Colmar porte bien son nom de ville sportive. »
Un déficit dû au rabotagedes subsides de l'Etat

Et Jean-Claude Geiller de poursuivre son rapport moral : « Le point noir se situe dans le bilan financier que va dresser tout à l'heure le trésorier. Notre président de la République ne nous a pas gâtés en nous supprimant les aides à l'emploi. Et puis nous avons dû investir dans du matériel informatique. Merci au maire de Colmar de ne pas avoir fait de rabotage dans la subvention qui nous est allouée. »

Les subventions de l'Etat étant donc en baisse, l'OMS voit ses comptes plonger dans le rouge comme le souligne le trésorier Jean Joho (48e année à ce poste) : « Le déficit est de 12 373,96 EUR dû en grande partie au rabotage des subsides de l'Etat. » La question a été posée à l'assemblée de savoir ce qu'il faudrait faire pour résorber ce déficit.

À contre-courant des décisions habituelles, le comité a décidé de réduire la cotisation des associations qui passe de 41 EUR à 40 EUR, « puisqu'il semble que l'euro pose problème » tance Jean-Claude Geiller, lui qui est à sa 11e année en qualité de membre du comité directeur à laquelle il faut ajouter 23 ans au comité départemental, dont 10 ans de présidence, n'a guère apprécié cette mesure et l'a fait savoir. Il a enchaîné sur les activités de l'organisme et ses bénévoles « aujourd'hui les bénévoles deviennent rares, je me pose des questions pour savoir comment les attirer. »
La Ville est un « soutien indéfectible auprèsdes associations »

La parole aux invités a donné lieu à une longue prise de parole de Gilbert Meyer, lequel a souligné que la ville de Colmar est d'un « soutien indéfectible auprès des associations. À Colmar, nous en avons 450, cela demande de l'organisation, de l'animation et des gens qui encadrent. La Ville est dans l'action et doit être à côté des associations, cela passe par la promotion des équipements. »

L'édile n'a pas manqué de rappeler les investissements « en 2018, nous avons investi 3,8 MEUR en équipement et 2,9 M EUR en subventions. Sur 15 000 licenciés que regroupent les associations, nous versons 190 EUR (193 EUR, exactement !) par an pour chaque personne. En 2019, nous sommes supérieurs à l'inflation de 1,5 %. L'Etat nous a raboté 5 MEUR en quatre ans, néanmoins nous avons maintenu notre soutien pour atteindre des performances au niveau national. »

Pour Eric Straumann, qui représentait Brigitte Klinkert, « l'OMS a un rôle important dans la ville et dans la collectivité. Le Département sera toujours à vos côtés. C'est vrai que les emplois aidés supprimés ont mis en difficultés les associations mais vous aurez toujours une oreille pour écouter vos doléances. »

L'OMS Colmar a encore de beaux jours devant lui, les associations sont nombreuses à le solliciter pour ses services de conseils et de soutien.
Les récipiendaires

? Médaille de bronze

Lina Carabin (Acolit), Françoise De Carvalho (SRC AC), Olivier Doerfler (tennis pour tous), Sébastien Dubremetz (Cobra), Karin Fuchs (Colmar basket), Christophe Haller (tir), François Kahled (Colmar Basket), Patrick Lacher (tir), Evelyne et Didier Mac Mahon (arts martiaux), Patrice Marquat (SR Colmar), Jacques Matis (Échecs), Gérard Miesch (Colmar billard club), Anne Origas (SR Colmar), Charles Schmitt (SRC danse), Claude Steib (SRC AC).

? Médaille d'argent

Nathalie Aubert (Acolit), David Moll (COC).

? Médaille d'or

Martine Bucher (Colmarienne volley), Céline Marlier (SRC AC), Eric Spaety (CMC).

? Oscar

Aïsata Peters (SRC AC), Laurent Quignette (TAC), Olivier Imber (Entente cycliste), Kelly Wantzenrieder (Karaté club contact).

? Coupe de l'OMS

Lancer dames (PCA), Foot (Stadium Racing Colmar), Colmar danse (ASPTT), Escrime (SRC).