Pays de Sierentz : Premiers pas prometteurs des jeunes de l'atelier dialectal

Publié dans le panorama le Lundi 29 avril 2019 à 06:17:29

© L'alsace, Lundi le 29 Avril 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Pays de Sierentz : Premiers pas prometteurs des jeunes de l'atelier dialectal

 
Les enfants de l'accueil périscolaire ont fait leurs premiers pas sur scène.  Photos L'Alsace /P.-B.M.
Seule manifestation du Pays de Sierentz inscrite dans le calendrier du Friejohr fer unseri Sproch (printemps du dialecte), la soirée dédiée au dialecte alsacien a tenu toutes ses belles promesses d'une rencontre intergénérationnelle.

Des débuts prometteurs sur la scène de la salle communale de Waltenheim qui ont été salués samedi par un beau parterre de 150 personnes, parents et amis, tous acquis à la cause du dialecte régional. Au premier rang duquel avaient pris place Jean-Louis Schott, Christian Baumlin, Vincent Strich, respectivement maires de Waltenheim, Geispitzen, et Steinbrunn-le-Haut, ainsi que Bernadette Groff, vice-présidente du conseil départemental ou Yves Bisch, le barde sundgauvien. Au fil du programme concocté par Gérard Koehl, enfants et adolescents ont témoigné de l'apprentissage de l'alsacien, enseigné chaque mardi à l'accueil périscolaire ou dans la salle communale de Waltenheim depuis la dernière rentrée scolaire.
La part belle à la musique

L'ouverture s'est faite en musique - d'Alsace forcément - avec les cuivres de la Concordia de Geispitzen, avec des oeuvres tirées du répertoire d'Arthur Herzog, illustre prédécesseur de Jérôme Schreiber, directeur actuel. Elle s'est poursuivie avec Flavien et son accordéon.

À un mois, jour pour jour, du renouvellement du Parlement européen, la soirée s'est achevée avec l'Hymne européen revisité : une musique de Beethoven et des paroles en alsacien écrites par le défunt Raymond Matzen.
Paul-Bernard MUNCH