Parlement européen : Nouvelle charge des députés contre Strasbourg... et nouvelle idée

Publié dans le panorama le Mercredi 27 mars 2019 à 05:49:58

© Dna, Mercredi le 27 Mars 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Parlement européen
Parlement européen : Nouvelle charge des députés contre Strasbourg... et nouvelle idée

 
Décharge budgétaire, mais charge contre Strasbourg. Le rapport budgétaire adopté hier par le Parlement européen contient pas moins d'une page consacrée au sujet « Dispersion géographique du Parlement - Siège unique ». Les députés européens disent y « déplorer toujours vivement » que « malgré ses multiples appels en faveur de la création d'un siège unique, et en dépit du fait que les citoyens de l'Union ne comprennent pas pourquoi le Parlement devrait répartir ses activités sur deux sièges », le Conseil européen (c'est-à-dire les représentants des États) n'a « même pas entamé le débat » sur le sujet. L'économie réalisée par une centralisation des activités serait de 114 millions d'euros par an, estime le rapport sur la base de chiffres de 2014.

Le Parlement « est conscient qu'un siège unique (c'est ici une erreur répétée des députés : le Parlement n'a en réalité qu'un seul siège, fixé à Strasbourg par les traités, N.D.L.R.) ne peut être obtenu que par une modification du traité à l'unanimité » et invite le Conseil et la Commission à engager sans plus tarder une telle modification du traité ».

Le texte introduit une nouveauté : l'idée de « la création d'un institut de formation des futurs diplomates européens au sein du Service européen pour l'action extérieure (SEAE) » qui pourrait être localisé dans les actuels locaux du Parlement de Strasbourg.
ACB