Colmar et environs Cinémas Colisée : le permis enfin signé

Publié dans le panorama le Dimanche 03 février 2019 à 08:59:52

© Dna, Dimanche le 03 Février 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Colmar et environs Cinémas
Colisée : le permis enfin signé
2018 a été moins faste pour les cinémas que 2017. A Colmar, l'année a été marquée par la fermeture administrative du seul cinéma d'art et essai, Le Colisée. Mais il y a du nouveau en ce début d'année : la Ville vient d'autoriser ses propriétaires à engager des travaux de rénovation.
 

 
Si l'on en croit la demande de permis de construire déposée à la mairie de Colmar par les exploitants du Colisée, le mur de façade du cinéma sera entièrement restauré.
? Le Colisée à Colmar : fermé depuis sept mois

C'est devenu un running gag qui ne fait plus rire personne. Invariablement depuis plus de quinze ans, au moment de se pencher sur le bilan annuel de fréquentation des cinémas de Colmar et d'interroger leurs gérants sur leurs projets, Jean-Claude et Pierre Kiefer, les exploitants du Colisée, répondent que l'année des grands travaux est arrivée... À force de l'écrire sans rien voir venir, les relations avec les interlocuteurs du Colisée se sont tendues, jusqu'à quasiment se rompre. Mais cette fois-ci, « Alléluia ! », permis de construire à l'appui signé par la mairie le 23 janvier dernier : désormais, plus rien n'empêche le démarrage des travaux de rénovation du cinéma. Ceux-ci prévoient le réaménagement des salles n° 3, 4 et 5 actuellement fermées, la restauration de la façade, la rénovation du hall, des circulations et des sanitaires, le remplacement des fauteuils dans les salles n° 1, 2, 3, 4 et 5 et la mise en place d'un élévateur pour personnes à mobilité réduite pour la salle n° 1.
Des alcôvespour attendrele début des séances

Les trois auvents bleus situés au-dessus de l'entrée seront retirés, permettant une meilleure visibilité des arcades du mur de façade. Les menuiseries d'accès au cinéma, qui ne remplissent plus leur rôle d'isolant acoustique et thermique dans le hall d'entrée, seront remplacées. Deux accès existants seront condamnés afin d'aménager des alcôves permettant aux spectateurs d'attendre le début des séances dans le hall. La mise en place de dispositifs de sécurité supplémentaires (désenfumage, blocs portes pare-flammes, alarme, etc.) est également indispensable, la sous-commission départementale ERP/IGH ayant systématiquement rendu des avis défavorables depuis décembre 2013, ce qui avait motivé la fermeture administrative du cinéma en... juillet 2018.
? Le Méga CGR à Colmar : 510 000 spectateursen 2018

Le Méga CGR fait un peu moins fort en 2018 qu'en 2017, avec une petite perte de 10 000 spectateurs. « L'année a été difficile. Le premier coup de frein a été marqué par la Coupe du monde de football, suivie d'un vrai ralentissement dû aux fortes chaleurs et au beau temps qui ont poussé les spectateurs vers d'autres activités extérieures ; par ailleurs, la programmation a été un peu en deçà de l'année précédente », explique Robert Laborie, directeur du développement du groupe CGR Cinémas.
Lire aussi ci-dessous. ? Le Saint-Grégoireà Munster : un été difficile, une bonne fin d'année

« Entre juin et août, nous avons accusé une baisse de fréquentation de 20  % par rapport à l'année précédente », indique Hubert Meyer, président de l'association qui gère le cinéma de Munster. En cause, les mêmes raisons que celles invoquées par le Méga CGR : le beau temps, la Coupe du monde de foot et l'absence de films « porteurs ». « Heureusement, nous avons pu nous rattraper en fin d'année et réaliser presque le même résultat qu'en 2017. » Le Saint-Grégoire a accueilli 23 435 spectateurs en 2018, contre 23 800 en 2017. Deux temps forts à signaler pour cette année 2019 : l'introduction musicale par l'ensemble lyrique Opéra Piano de Strasbourg de trois opéras (Carmen le 1er mars, Les Contes d'Hoffmann le 26 mars et Così fan tutte le 9 juillet) et l'avant-première du nouveau film de Romain Cogitore, enfant de la vallée voisine et ancien élève de l'option cinéma-audiovisuel du lycée Frédéric-Kirschleger de Munster, L'Autre continent, avec Déborah François, Paul Hamy et Vincent Perez.
? Le Rex à Ribeauvillé : -3  %

Le Rex a accueilli 8 850 spectateurs en 2018, contre 9 400 en 2017, soit une toute petite baisse de 3  %. « Pour l'année que c'était, c'est franchement pas mal ! », se console Christian Schmitt, le propriétaire. « Entre juin et octobre, nous étions vraiment au creux de la vague, puis on a pu se refaire sur les deux derniers mois de l'année grâce au succès inattendu du Grand bain, au festival Augenblick et à la bio de Freddie Mercury, Bohemian Rhapsody. »
? Le Cercle à Orbey :légère baisse

Le Cercle a accueilli 10 251 spectateurs en 2018 (pour 399 séances), contre 11 700 en 2017. Une baisse expliquée par Sandra Frommelt, secrétaire de l'association qui gère le cinéma, par « le manque de film porteur en période estivale ». « En revanche, le festival Augenblick fonctionne très bien pour les scolaires. » Le Cercle a participé pour la première fois en 2018 au festival Télérama enfants.
? L'Espace Ried Brunà Muntzenheim monteen puissance

Gaylord Richard, animateur socioculturel à l'espace Ried Brun, qui réalise en 2018 une très belle progression, peut se réjouir. La salle a accueilli 2 807 spectateurs en 2018 (pour 42 séances), contre 1 660 en 2017 (pour 40 séances). « Le bilan est positif, puisque la fréquentation de notre cinéma a bien évolué dans l'année. Nous accueillons plus de périscolaires qui viennent le mercredi après-midi ou pendant les vacances scolaires. Le public apprécie le côté convivial et la qualité de notre service, par exemple le fait de proposer une pause au milieu des films jeunesse. Cela fait de notre salle une bonne première expérience de cinéma pour les tout-petits ». Nouveauté datant de 2018, l'espace Ried Brun est désormais inscrit dans le dispositif « Collège au cinéma » d'Alsace Cinémas, ce qui permet aux élèves du collège de Fortschwihr de venir une fois par trimestre voir un film.
Textes : Véronique BERKANI

Lire aussi ci-dessous.