Stocamine : l'indignation de Mulhouse j'y crois

Publié dans le panorama le Dimanche 03 février 2019 à 08:54:50

© L'alsace, Dimanche le 03 Février 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Stocamine : l'indignation de Mulhouse j'y crois
 

 
L'association Mulhouse j'y crois, présidée par Frédéric Marquet, a réagi à la décision de l'État concernant Stocamine (lire L'Alsace du mardi 22 janvier) :

« La décision de l'État de renoncer à extraire les déchets toxiques enfouis sur le site Stocamine est révoltante, indigne. C'est bien beau de parler de la nécessité d'engager la transition écologique et de lancer un grand débat national si c'est pour ne pas traiter les dossiers concrets quand ils se présentent, comme c'est le cas sur le site Stocamine, à notre porte.

Point besoin de cogiter ou de tourner et retourner les raisonnements dans tous les sens, il est des moments où il faut savoir prendre les décisions qui s'imposent. Quand la question : "Quelle Terre voulons-nous laisser à nos enfants ?" est désormais dans toutes les têtes [...], les déchets de Stocamine reposent justement directement sous la terre de nos enfants. Bombe à retardement sur laquelle on fermerait les yeux en toute conscience parce que les conséquences devraient se produire dans des centaines d'années ?...»

L'association invite « tous les élus locaux, tous bords confondus, à prendre en compte cette réalité et à ne pas abandonner le dossier. Merci à eux de rester mobilisés [...] ».